Hérault, Aveyron, Pyrénées-Orientales... Où vont affluer les camping-cars cet été en Occitanie ?

Avec la levée progressive des restrictions sanitaires, les amateurs de camping-cars reprennent la route. Cet été, faute de pouvoir partir à l'étranger, ils vont être particulièrement nombreux à sillonner l'Occitanie. 

L'Occitanie est la troisième destination préférée des camping-caristes pour l'été 2021.
L'Occitanie est la troisième destination préférée des camping-caristes pour l'été 2021. © Maxppp / Leyla Vidal

Cet été, les camping-caristes devraient affluer en Occitanie. La région figure parmi leurs destinations favorites, selon une étude menée par Camping Car Park, un réseau d'aires de repos et de services aux camping-cars. Les vacanciers devraient être d'autant plus nombreux du fait des restrictions de voyage à l’étranger imposées par la crise sanitaire. 98% d'entre eux comptent rester en France, dont 15,5% en Occitanie.

L'Occitanie, troisième région la plus plébiscitée par les camping-caristes

Pour cet été 2021, l’Occitanie figure en effet parmi les destinations préférées des camping-caristes, derrière la Bretagne et la Nouvelle-Aquitaine. La région devrait bénéficier de plus de 3 millions de nuitées.

13,7% d'entre des voyageurs interrogés expriment une préférence pour les Pyrénées-Orientales, 13,6% pour l'Hérault, et 10% pour l'Aveyron. 

Des retombées économiques pour les territoires

La présence de ces vacanciers pourrait être une aubaine financière pour les départements concernés. Cette année est marquée par une volonté accrue de soutenir les commerces locaux.

Les camping-caristes se montrent impatients de reprendre la route et de consommer local. C’est une bonne nouvelle pour nos collectivités et nos commerces, alors que l’activité touristique a été fortement impactée par la crise sanitaire.

Laurent Morice, fondateur de Camping-Car Park.

Les camping-caristes ont pour la plupart prévu d’augmenter leur budget. Selon l'estimation de Camping-Car Park, un couple de camping-caristes dépense en moyenne 56€ par jour : 46€ pour les acteurs économiques locaux et 10€ pour l’hébergement.

Sur l’ensemble de l’été, cela représente une consommation à hauteur de 191 millions d'euros dans la région. 26 millions d’euros devraient être dépensés dans les Pyrénées-Orientales et dans l’Hérault, et plus de 20 millions d’euros dans l’Aveyron. 

Le camping-car, des vacances compatibles avec la crise sanitaire ?

Du fait de leur moyenne d'âge assez élevée (plus de 65 ans), les camping-caristes sont majoritairement vaccinés contre le Covid-19, ou prévoient de l'être. Leur véhicule étant à la fois un mode de transport et d’hébergement, le risque de contamination entre voyageurs est relativement faible.

De plus, en cette période de crise sanitaire, les camping-caristes s'attachent à éviter la foule. Habituellement, ils prennent la route en juillet ou en août. Cette année, 75% d’entre eux préfèrent partir en juin et en septembre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie vacances sorties et loisirs