Hérault : le maire sortant, en tête au premier tour de l'élection municipale des Matelles

Publié le
Écrit par Armelle Goyon
64,8 % des électeurs se sont déplacés pour voter aux Matelles
64,8 % des électeurs se sont déplacés pour voter aux Matelles © S.Bonnet FTV

Les électeurs des Matelles étaient appelés aux urnes ce dimanche 14 novembre afin de procéder à l’élection d’un nouveau conseil municipal, après la démission collective des onze élus d’opposition sur 19 conseillers. Le maire sortant est en tête avec 49,2 % des voix.

Trois listes étaient en lice ce dimanche : celle du maire sortant, Alain Barbe, qui obtient 555 voix et prend la tête du scrutin , celle de Dominique Séébold, son ex-2e ajointe, qui obtient 237 voix et celle de Gwenaëlle Guerlavais, déjà dans l’opposition, qui recueille 334 suffrages. Les scores sont respectivement 49,2 % des voix pour Alain Barbe, 29,6 % pour  Gwenaëlle Guerlavais et 21,4 % pour  Dominique Séébold. 

Le premier tour de nouvelles élections municipales s'est tenu seulement 1 an et demi après les précédentes,  suite à la démission collective des onze élus d’opposition (dont huit de l’ancienne majorité) - sur 19 conseillers - à la fin du mois d’août. Ce qui a rendu indispensable l'organisation de nouvelles élections dans la commune de 2000 habitants.

Des éléctions sur fond de polémique

Des élections municipales, qui seraient la conséquence d'une crise au niveau de la gestion des ressources humaines.  Huit élus de la majorité ont d'abord fait scission, avant de démissionner en même temps que les 3 élus de l'opposition. La tenue de nouvelle élection était alors inévitable, puisque plus d'un tiers des sièges du conseil étaient laissés vacants. 

Les conditions de travail des agents municipaux des Matelles, et leurs relations avec l'édile ont été mises en causes par ses opposants.

" Je ne comprends pas, parce que je pense que ce n'est pas le rôle des élus de faire de la gestion administrative d'une collectivité. Sincèrement, pour moi, c'est de la récupération politique. On s'est servi des agents pour amener cette situation politique sur notre commune des Matelles , " explique Alain Barbe le jour du scrutin. 

Au contraire, selon ses opposants les problèmes sont très graves, et la paralysie partielle des services de la mairie, bien réelle. 

" On a 10 agents qui sont, soit partis soit en arrêt maladie, à cause du stress ou des mauvaises conditions de travail .Ca a complètement bloqué notre administration. Aujourd'hui, nous avons une mairie qui ressemble à une coquille vide, " argumente Gwenaelle Guerlavais, le même jour. 

Les deux listes d'opposition vont-elles fusionner pour essayer de faire barrage à Alain Barbe ? Réponse ce mardi lors du dépôt des listes en préfecture. Le second tour se déroulera ce dimanche 21 novembre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.