• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : le patron d'un supermarché propose à ses salariés de ne pas prendre de congés l'été

L'Intermarché de Villemagne-l’Argentière dans l'Hérault / © Capture Google Maps
L'Intermarché de Villemagne-l’Argentière dans l'Hérault / © Capture Google Maps

Le directeur d'un supermarché de Villemagne-l’Argentière a lancé un référendum auprès de ses employés afin de leur demander de ne pas poser de congés durant l'été, car l'activité est trop importante. 

Par Eline Erzilbengoa

Les employés d'un supermarché de Villemagne-l’Argentière ont dû faire face à une proposition pour le moins surprenante... Ne plus prendre de congés en juillet et août.

"Pour nos deux mois les plus forts, vous prenez tous ou presque des congés. C’est au moment où l’on a le plus besoin de vous que vous vous absentez pour laisser vos univers à des saisonniers qui n’ont aucune connaissance de notre métier et aussi, souvent pas forcément l’envie que vous avez de faire bien", écrit le directeur dans une lettre adressée aux salariés. 
 

À bulletin non anonyme


Au vu de l'activité importante, le directeur estime donc que les congés d'été sont inopportuns et décide d'organiser un référendum, qui sera adopté si 60% des salariés sont d'accord. 
 

En revanche, il ne souhaite pas que les bulletins soient anonymes. "Je considère que nous devons tous assumer nos décisions", indique-t-il. 

Il décide aussi de comptabiliser les votes non exprimés"Ils seront pris en compte comme un oui pour ne pas se retrouver avec une participation trop faible", ajoute-t-il.
 

Est-ce légal ? 


Pour Eric Rocheblave, avocat spécialisé en droit du travail à Montpellier, la demande est légale sur le fond. "Ça ne me choque pas : La période de prise des congés payés est fixée : par accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, par convention ou accord de branche, en l'absence d'accord ou de convention, par l'employeur, après avis du comité social et économique (CSE)", écrit-il sur Twitter. 

En revanche, le référendum pêche sur la forme. "Article R2232-10 2° du Code du travail : Le caractère personnel et secret de la consultation doit être garanti", ajoute-t-il. 

Contacté par nos équipes, le directeur du supermarché de Villemagne-l’Argentière n'était pas joignable ce samedi matin. 
 

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus