Le rideau est tombé sur les magasins Camaïeu, tristesse des vendeuses et clientes à Montpellier

Publié le
Écrit par Armelle Goyon .

Le rideau est définitivement tombé hier soir sur la boutique Camaïeu de Montpellier. L'enseigne a été placé en liquidation judicaire. Pour ce dernier jour, les clientes et les vendeuses étaient émues.

Le jugement est tombé mercredi : l'enseigne de prêt-à-porter a été placée en liquidation judiciaire. Les 514 magasins Camaïeu baissent définitivement le rideau. En effet, après un redressement judiciaire décidé en août, la marque a été mise en liquidation cette semaine par le tribunal de commerce de Lille.

Depuis mercredi soir, les habitués de Camaïeu se pressent dans les magasins, profitant des derniers instants pour faire quelques achats chez la marque de prêt-à-porter. 

Et hier, pour le dernier jour, dans la boutique de la rue de la Loge à Montpellier, une annonce résonnait dans les rayons : "Mesdames, faites vous plaisir ! Moins 50% sur tout le magasin. C'est le dernier jour, après vous ne nous verrez plus mesdames.

Et c'est un crève-cœur pour les vendeuses. Depuis l'annonce de la fermeture, c'est un coup de massue pour les six salariées de la boutique du centre-ville. 

Les clients nous ont amené des petits cadeaux, ils nous ont donné des sous pour aller boire un verre, c'est mignon...

Une vendeuse de chez Camaïeu

"Le jour où l'annonce a été faite, on a jamais eu autant de monde. Pourtant, les promotions étaient les mêmes avant. Mais à l'annonce de la fermeture du magasin, ils sont tous venus en fait", témoigne, des larmes dans la voix, Agnès, salariée depuis 23 ans.

Une émotion partagée par les clientes fidèles. 

"J'ai souvent été à Camaïeu avec ma mère, c'est ma boutique de référence et c'était hyper pratique pour moi. Donc là, ça me fait bizarre que ça ferme et et de me dire qu'il n'y aura plus de Camaïeu en France", confie cette jeune cliente. 



Soutien des clientes 

Depuis 10h du matin, la boutique Camaïeu est prise d'assaut. Devant la caisse, une file d'attente qui s'allonge d'heure en heure. Les clientes habituelles ont tenu à les saluer une dernière fois. "On vient, on fait une petite parole gentille pour les personnes qui travaillent ici, on les soutient comme on peut", déclare cette habituée du magasin. 

"J'ai discuté avec quelqu'un qui appartient au personnel et qui m'a dit : 'il aurait fallu que vous veniez plus régulièrement pour que la situation ne soit pas impactée de la sorte", " témoigne à son tour une autre cliente. "J'espère qu'elles vont pouvoir être indemnisées et qu' elles vont pouvoir payer leur loyer !" s'inquiète une mère de famille. 

 " Comme un membre de la famille "

En plein rush, le maire de Montpellier est, lui aussi, venu soutenir les employées en leur promettant de les recevoir.

 "C'est la décision d'un groupe qui a été très violente, rapide et brutale, sans discussion", confie le maire, Michaël Delafosse, à une employée. 

Il y a beaucoup d'émotion pour les vendeuses encore sous le choc. "Même les hommes sont tristes. Il y a des hommes qui sont venus faire des cadeaux à leur femme, à leur mère... Tout le monde vient chez Camaïeu. C'est presque un monument, c'est un membre de la famille pour les clientes et pour nous",  conclut Laura, salariée depuis 17 ans. 

En fin de journée les rayons se sont vidés, le rideau est définitivement tombé. Au total, 2 600 emplois sont supprimés en France, plus de 500 magasins dont 37 en Occitanie ont fermé leurs portes. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité