Les pianos en gare fêtent leur 10 ans en musique !

Publié le
Écrit par Armelle Goyon

C’est un anniversaire en musique qu’ont célébré une grande partie des gares du pays, comme à Montpellier, pour les 10 ans de pianos dans les gares.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Joyeux anniversaire ! Cela fait maintenant 10 ans que des pianos sont installés dans certaines gares à la disposition de tous. Pour fêter cette date, des concerts ont été joués dans les gares de France.

A Paris, une cérémonie ouverte par André Manoukian et Jean-François Zygel ce vendredi 1er juillet à 11 heures. Les deux musiciens se sont produits à la gare de Paris-Montparnasse, la même qui avait accueilli le tout premier piano en gare en 2012.

Depuis l'installation du tout premier piano dans le hall de la gare Montparnasse en 2012, des instruments ont été progressivement installés dans une soixantaine de gares partout en France.

Je pense que la musique cela rapproche les gens. Lorsqu'on attend, on pas grand chose à faire et du coup c'est vraiment cool de pouvoir écouter les gens et de pouvoir partager ça . J'ai déjà vu des personnes qui jouaient ensemble sans se connaitre !

Une pianiste en gare

Un instrument mis à la disposition des musiciens et mélomanes amateurs comme confirmés. Un air de piano pour apaiser des voyageurs stressés par le retard d’un train, ou dans l’attente d’un proche ou de son départ.

"Pour les voyageurs qui arrivent, c'est une façon d'être bien accueillis. Les gens qui viennent jouer viennent pour se faire plaisir et ils n'ont pas forcément un instrument chez eux", analyse ce voyageur.

"C'est une mélodie, ça rend l'espace un peu plus convivial !" témoigne cette passagère.

Démocratiser la culture

Selon France Musique, Christophe Rioux, sociologue, enseignant chercheur à la Sorbonne et à Science Po Paris, s’est intéressé à ces mystérieux pianos qui font désormais partie du quotidien de nombreux français.

"Les pianos sont des vecteurs de rencontres entre différentes générations et divers milieux, créant une communauté éphémère, un véritable brassage social", remarque le sociologue qui aime parler du cocon qui prend forme grâce à ces pianos.

Installés dans plus de 60 gares sur tout le territoire, ces pianos permettent aux voyageurs de s'évader musicalement avant même de monter dans le train. "Dans un temps un peu suspendu, on voit se dessiner ainsi un espace isolé, à part" affirme Christophe Rioux.

Un pari de la SNCF afin de mettre la culture en accès libre dans ses halls de gare et pour inciter le plus grand nombre à s’en emparer.

"L'envie était d'abord une expérimentation et puis cela s'est démocratisé. L'art, la culture musicale s'installent dans les gares qui sont des lieux de vie, de partages, d'émotions. Ca fait même naître des talents grâce aux réseaux sociaux. C'est une grande fierté aujourd'hui de fêter ces 10 ans de pianos en gare", témoigne Sylvain Conclois, directeur des gares "EstOccitanie ".

Autre détail important que souligne Christophe Rioux, les pianos ont une propension à générer un climat de confiance autour d’eux. Par exemple, les dégradations de ces instruments sont extrêmement rares. Selon le chercheur, cela peut s’expliquer par le respect des usagers pour ces pianos.

Difficile de compter combien de voyageurs ou simples passants ont plus ou moins bien joué sur les pianos. Peut-être 80 millions, hasarde la SNCF.