• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue des champions : le champion en titre Montpellier très mal embarqué après son nul à Kristianstad

Patrice Canayer, l'entraîneur du MHB / © FRANCK FIFE / AFP
Patrice Canayer, l'entraîneur du MHB / © FRANCK FIFE / AFP

Montpellier a encore déçu en laissant échapper la victoire en Suède à Kristianstad, 29 à 29, lors de la sixième journée de la Ligue des champions de handball, et peut désormais s'inquiéter pour son avenir dans la compétition.

Par Z.S. avec AFP


Le champion en titre Montpellier très mal embarqué après son nul à Kristianstad, samedi, lors de la sixième journée de la Ligue des champions de handball.
 

0 victoires en 6 matches


Certes, pour la première fois de la saison sur la scène européenne, les Montpelliérains n'ont pas perdu après cinq échecs, soit le pire début d'un champion en titre. Mais ce résultat ne saurait les satisfaire car Kristianstad était l'adversaire le plus prenable de la poule. Il avait aussi perdu ses cinq premières rencontres, avec une différence de buts de moins 40 !
 

Ligue des champions : Montpellier reçu 0 sur 5 après sa défaite face à Veszprem

Ca ne s'arrange pas pour Montpellier : le champion d'Europe de handball a été battu samedi pour la cinquième fois en cinq matches de Ligue des champions, et pour la troisième fois dans sa salle, par les Hongrois de Veszprem, 30 à 29.

 

Le MHB a eu jusqu'à 5 buts d'avance


Pour ce voyage crucial, Patrice Canayer avait récupéré une partie de ses blessés, l'ailier Michaël Guigou, qui n'avait pas joué depuis le début de la saison après une opération du genou, et le Lituanien Jonas Truchanovicius. Le MHB a pris le large dès la première période grâce à Melvyn Richardson (7 buts), Valentin Porte (5 buts) et Vid Kavticnik (6 buts), creusant un écart maximal de cinq buts. Mais les Suédois ont grignoté leur retard et sont revenus à égalité à quatre minutes de la fin. Les Montpelliérains ont eu le dernier ballon pour arracher la victoire, mais n'ont pas su se mettre en position de tir.
 

Montpellier très mal embarqué


Le club languedocien, qui devra finir dans les six premiers du groupe (sur huit) pour jouer la phase finale, reste dernier à égalité avec Kristianstad. L'autre équipe la plus accessible, les Biélorusses de Brest, est trois points devant. Montpellier jouera son prochain match dès mercredi en Allemagne contre Rhein Neckar, pas le meilleur endroit pour faire le plein. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bulle sous-marine de Fleury d'Aude : la fin d'une polémique de 30 ans

Les + Lus