METEO. Fortes pluies orageuses attendues ce mardi 14 mai sur l'Hérault et le Gard, jusqu'à 3 semaines de précipitations possibles

En 48 heures, il pourrait localement tomber l'équivalent de 2 à 3 semaines de précipitations sur les Cévennes. Plus de 100 mm sont attendues ce mardi 14 mai 2024. L'épisode pluvio-orageux prévu est encore revu à la hausse notamment entre l’Hérault et le Gard.

Plus de 100 mm sont attendus ce mardi 14 mai 2024. En 48 heures, il pourrait localement tomber l'équivalent de deux à trois semaines de précipitations sur les Cévennes. L'épisode pluvio-orageux attendu est encore revu à la hausse notamment entre l’Hérault et le Gard. Des cumuls importants avec des risques de crues sont à craindre.

Selon Météo Languedoc, un épisode pluvio-orageux conséquent est attendu ce mardi 14 mai 2024 notamment sur l'Est du Languedoc et les Cévennes, où les cumuls pourraient dépasser les 100 mm, peut-être même s'approcher des 150 mm.

 

Les premières averses vont se produire en fin de nuit prochaine, entre l'Aude et l'Hérault essentiellement. Elles sont faibles et irrégulières. C'est le début de la dégradation. Peu à peu, les nuages envahissent également l'ensemble du Roussillon et du Languedoc.

Météo Languedoc

Les pluies remontent vers le Nord 

"Durant la matinée, des pluies faibles à modérées gagnent temporairement l'ensemble de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, ainsi qu'une grande partie de l'Hérault. Sur ce dernier département, on peut avoir de fortes intensités pluvieuses globalement entre le nord du bassin de Thau et du Montpelliérain, en remontant vers le fleuve Hérault, sur les contreforts ainsi que du Pic Saint-Loup au Val de Londres" indique le site météorologique.

Sur le Gard, des averses débordent, surtout à l'Ouest du département, du Vigan à l'Aigoual. Elles remontent jusqu'au Causse et Mont-Lozère. 

Risques de crues 

De fortes pluies orageuses sont attendues entre Montpellier, Pic Saint-Loup, Val de Londres, Larzac, Aigoual, Vidourle, Gardonnenque, Vaunage puis plus tardivement le soir entre le bassin Nîmois, la vallée du Rhône, l'Uzège et les gorges de la Cèze. Certaines évaluations prévoient des intensités de 30 mm par heure.

"Les cumuls plus conséquents sont envisagés sur l'Est du département avec autour de 40/50 mm sur Montpellier et le nord du bassin de Thau, en augmentation jusqu'à 100 mm dans l'arrière-pays et avec la possibilité d'atteindre 100 à 130 mm en remontant sur le haut fleuve Hérault. Il y a donc un risque de crues du fleuve Hérault, avec un pic attendu en soirée. Sur le Gard, les cumuls pourraient atteindre souvent 30 à 50 mm sur les plaines  Il peut tomber 100 à 150 mm près de l'Aigoual, ainsi que près du Vigan", concluent les spécialistes. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité