Montpellier : une avalanche de doudous et de joujoux pour les enfants malades

Des dizaines doudous et de jouets pour les enfants hospitalisés ont été récoltés grâce à un papa instagrameur à Montpellier / © L. Beaumel FTV
Des dizaines doudous et de jouets pour les enfants hospitalisés ont été récoltés grâce à un papa instagrameur à Montpellier / © L. Beaumel FTV

Un papa influenceur sur les réseaux sociaux qui a reçu des centaines de jouets et de doudous, les a remis au CHU de Montpellier. Ils sont destinés à diminuer le stress des enfants au bloc opératoire ou en salle de réveil.

Par Josette Sanna

Antony n'en revient toujours pas. Ce père de famille de trois enfants est devenu instagrameur depuis la naissance de ses jumeaux. Sur les réseaux sociaux, il raconte son quotidien de papa poule. Ses "stories" passionnent. Il  est suivi par 2000 abonnés. Un succès dont il a décidé de se servir en faveur des enfants malades.

 240 colis

 Le papa influenceur a décidé de mettre à profit les réseaux sociaux en lançant une collecte géante de doudous. Alors qu'il s'apprêtait à en recevoir quelques diziaines, il a reçu 240 colis de jouets, livres et peluches. Des particuliers et de grandes enseignes ont répondu à l'appel  d'Antony.

" Je suis très agréablement surpris par cet élan de solidarité. Au départ, je croyais recevoir 10 ou 20 colis, sourit le papa. Ces jouets seront pour l'association les Ptits doudous de Montpellier qui accompagne les enfants au bloc opératoire et en salle de réveil".

L'association  créée à Rennes et déclinée à Montpellier est destinée à faciliter le quotidien des enfants hospitalisés pour des interventions chirurgicales.
 
L'équipe médicale du service de pédiatrie du CHU Lapeyronie de Montpellier pose avec les doudous envoyés par dizaines. / © L. Beaumel. FTV
L'équipe médicale du service de pédiatrie du CHU Lapeyronie de Montpellier pose avec les doudous envoyés par dizaines. / © L. Beaumel. FTV

Les doudous contre le stress

Une avalanche de cadeaux  qui satisfait également Myriam Nomdedeu, présidente de l'association "Les ptits doudous de Montpellier".

"Cela va permettre de mettre le jeu au sein du parcours patient pour diminuer le stress et l'angoisse des enfants.

Un enfant moins stressé est un enfant que l'on endort plus facilement avec moins de médicaments et qui va récupérer beaucoup plus rapidement

Un enfant moins stressé est un enfant que l'on endort plus facilement avec moins de médicaments et qui va récupérer beaucoup plus rapidement. Ce sera aussi moins douloureux en post-opératoire car on sait qu'il y a un lien entre la douleur et le stress", ajoute Myriam Nomdedeu, qui est aussi infirmière asnesthésiste au bloc opératoire au service de pédiatrie au CHU Lapeyronie de Montpellier.

Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus