A Montpellier, le collectif Droits des animaux dit stop aux cols en fourrure

© France 3 Languedoc Roussillon
© France 3 Languedoc Roussillon

Samedi 14 janvier, premier week-end des soldes, le collectif fourrure-torture a lancé une action nationale visant à alerter les passants sur la généralisation de cols en vraie fourrure. A Montpellier, ils étaient installés place de la Comédie. 

Par Cyrielle Cabot


Le collectif anti-fourrure, "Droits des animaux Sud", s'est réuni sur la place de la Comédie, à Montpellier, samedi 14 janvier 2016. Une date qui n'a pas été choisie au hasard puisqu'elle coincide avec le premier week-end des soldes. 

L'objectif de cette rencontre : dénoncer la mode des cols en vraie fourrure vendue parfois moins chère que la fourrure synthétique. 

Comment distinguer le vrai du faux ?


Parmi les passants qui viennent signer la pétition, certains ont leur technique pour repérer la différence. "Sincèrement, au toucher cela se sent ! La vraie fourrure a un granulé que n'a pas la synthétique", explique une militante. 

Pour les moins initiés, le collectif propose une liste des marques engagées à ne plus vendre de fourrure en France. "On sort d'une boutique avec ma fille. J'ai vu l'étiquette et refusé d'acheter. Il y avait du duvet et de la fourrure. On est ressorti et on ira acheter du synthétique !"

Voir le reportage de Florent Hertmann, Valérie Banabera, Jean-Pierre Martin et Elisabeth Silveiro avec :
Clara, porte-parole collectif Droits des animaux Sud
A Montpellier, le collectif Droits des animaux dit stop aux cols en fourrure
Samedi 14 janvier, premier week-end des soldes, les collectifs d'opposants à la fourrure ont lancé une action nationale visant à alerter les passants sur la généralisation de cols en vraie fourrure. A Montpellier, ils étaient installés place de la Comédie.  - Florent Hertmann, Valérie Banabera, Jean-Pierre Martin et Elisabeth Silveiro


Sur le même sujet

Académie de Montpellier : Parcoursup, la journée de toutes les inquiétudes

Les + Lus