• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : Combien va coûter la rentrée d'un étudiant ?

Montpellier - la faculté de médecine - archives / © F3 LR
Montpellier - la faculté de médecine - archives / © F3 LR

Selon les deux principaux syndicats étudiants, le coût de la vie étudiante est en hausse cette année. À Montpellier les loyers devraient être légèrement impactés mais la ville reste malgré tout très attractive pour les jeunes.

Par Camille Nowak

2 285€ : c’est ce que devra débourser un étudiant pour sa rentrée universitaire en 2019. Un chiffre en hausse de 2 à 3 % selon les syndicats étudiants, alors que l'inflation est retombée à 1,1 % en juillet, selon les derniers chiffres de l'Insee. D’après l’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France), «  la précarité étudiante continue ainsi sa forte progression et les étudiants s’appauvrissent plus vite que le reste de la population sans réelle réaction des pouvoirs publics ».
 

Le loyer, un gouffre important


La hausse proviendrait principalement « d’une augmentation forte des loisirs et des consommations comme les vêtements, la nourriture, les produits d’entretien et d’hygiène », affirme la Fage (Fédération des Associations Générales Etudiantes). Mais dans les faits, c'est la hausse des prix des loyers qui vient largement dégrader le budget des étudiants.

Cette année, il sont en augmentation générale de 3.86%, selon l'UNEF. Or, cette dépense représente 69% du budget annuel d’un étudiant, c’est pourquoi elle affecte largement leur porte-monnaie.

C’est à Bordeaux que cette hausse devrait être la plus significative avec 11%. En cause notamment, l'ouverture de la nouvelle ligne TGV qui permet de rejoindre désormais la capitale en deux heures.
 
Montpellier - les loyers sont en augmentation cette année - août 2019 / © F3LR/FTV
Montpellier - les loyers sont en augmentation cette année - août 2019 / © F3LR/FTV


Du côté de Montpellier, elle est relative, elle s’élève à 1.88%. Le coût moyen du logement étudiant s’élève à 488€ (pour un logement inférieur à 30m2) pour la rentrée, ce qui représente 9€ de plus que l’an dernier. À titre de comparaison, Nîmes enregistre une hausse de 2.6%.

Pour faciliter la recherche de logement des étudiants, la mairie de Montpellier a ouvert un espace dédié au logement étudiant. Ce mini salon ouvert jusqu’au 13 septembre, permet d’obtenir des conseils et de trouver des bons plans.
 

 

Du côté du Crous, les prix défient toute concurrence : 250€/mois pour un logement de 9m2. Mais ce n'est pas toujours facile de vivre dans des espaces aussi réduits. Quentin Suky est étudiant en deuxième année de psychologie, il a récupéré les clefs de sa chambre, et il s'y sent déjà à l'étroit : "j’ai l’impression d’être enfermé, de ne pas pouvoir bouger et de ne pas être libre".

 
Montpellier : les étudiants à la recherche d’un logement
Avec : Quentin Suky, étudiant en deuxième année de psychologie ; Dany Mesnier, grand-mère de Quentin ; Pierre Richter, directeur général Crous Montpellier - France 3 Occitanie - Reportage : Raphaëlle Talbot, Isabelle Bris et Lara Finkelmeyer


Aujourd'hui le Crous ne construit plus de chambres de 9m2. Avec les nouvelles normes, toutes possèdent désormais des sanitaires avec des douches, plus confortables pour les étudiants. Mais ce principal pourvoyeur de logements étudiants, est bien souvent vite saturé comme l'explique Pierre Richter, directeur général du Crous de Montpellier : 

On a toujours une situation où la demande est supérieure à l’offre mais c’est classique en période de rentrée.


Stabilité du prix des transports


Le coût des transports, autre importante dépense des étudiants, est également en hausse dans de nombreuses villes. Mais de ce côté-là, Montpellier fait partie des bons élèves puisque les tarifs resteront inchangés cette année.

À la troisième place du palmarès des meilleures villes étudiantes réalisé par l’Etudiant, Montpellier reste une ville attractive. Elle se range juste derrière Lyon et Toulouse.

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus