Montpellier : premières images des quatre bébés guépards du zoo du Lunaret

Un des quatre bébés guépards pendant la pesée quotidienne - 2 janvier 2018 / © France 3 LR / J.Mériot
Un des quatre bébés guépards pendant la pesée quotidienne - 2 janvier 2018 / © France 3 LR / J.Mériot

Quatre guépards mâles sont nés au zoo du Lunaret en novembre dernier. C’est la troisième portée à Montpellier depuis le début de l’année 2018.
 

Par Joane Mériot


L’information a été tenue secrète pendant plusieurs jours. Les quatre bébés guépards ont été gardés bien au chaud depuis leur naissance, le 29 novembre dernier au Zoo du Lunaret à Montpellier.
 

Quatre petits mâles


Une des femelles, Sita, a mis au monde ces quatre guépards quelques mois seulement après la naissance de Bappé, Bahati et Bastet, qu’elle avait abandonnée. La maman ne pouvait pas nourrir ses bébés, car elle manquait de lait.

Cette fois-ci, la maman est au petit soin avec ses quatre bébés, Chillé, Comoé, Chouka et Cuatro. Comme tous le personnel du zoo d’ailleurs. Les nouveau-nés sont encore fragiles et demandent une attention particulière :

Avec les petits guépards, nous sommes à 40% de taux de mortalité. Mais le plus gros problème ce sont les mamans qui n’élèvent pas. Après, on peut avoir des problèmes d’infections aussi", confie Baptiste Chenet, responsable du service animalier du zoo de Montpellier.


Les bébés sont séparés de leur maman uniquement pour les soins et la pesée.

 

Trois portées en 2018


Depuis le début de l’année, au Zoo du Lunaret à Montpellier, 11 bébés guépards sont nés. Sur les onze, un seul n'a pas survécu.
 

 

Montpellier et les guépards, toute une histoire


L’histoire entre les félins et Montpellier ne date pas d’hier. En 1965 et 1966 déjà, le parc de Lunaret de Montpellier avait reçu ses premiers guépards, un couple qui s’est reproduit jusqu’en 1974. Montpellier était alors un des premiers et rares parcs zoologiques à obtenir la reproduction de cette espèce, très difficile en captivité :
 

On est le premier zoo à avoir reproduit le guépard en captivité. Depuis, on a toujours gardé des guépards dans des enclos qui ont vieilli et on s’est décidé il y a quelques années de tout refaire et de mettre en place un vrai centre de reproduction.  


Aujourd’hui, le zoo du Lunaret à Montpellier est le plus important d’Europe en nombre de guépards en captivité. Il y a 4 femelles, 3 mâles et 10 jeunes guépards.
 

Une espèce menacée


Si le zoo de Lunaret veut être un véritable centre de reproduction pour les guépards, c’est parce qu’aujourd’hui le guépard est classé «vulnérable» sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Sa population était évaluée à plus de 100 000 au début du XXe siècle. Du fait de la dégradation de son milieu de vie, des effets du réchauffement climatique et du braconnage, il resterait à peine 7.100 guépards dans la nature à ce jour.

Le reportage de Jérôme Gaussen, Joane Mériot et Sandrine Bonnefond.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus