Montpellier : feu vert du Parlement aux métropoles

Le fronton de l'Assemblée nationale / © AFP PHOTO JOEL SAGET
Le fronton de l'Assemblée nationale / © AFP PHOTO JOEL SAGET

Le Parlement, par des votes successifs du Sénat et de l'Assemblée, a donné jeudi son feu vert définitif au projet de loi de décentralisation qui crée les métropoles, dont celle de Montpellier.

Par Avec AFP

Les sénateurs, par 162 voix contre 152, puis les députés, à main levée, ont adopté le texte commun aux deux chambres établi par une commission mixte paritaire. Socialistes et radicaux de gauche ont approuvé le projet, combattu par le Front de gauche, et à quelques exceptions près, par l'UMP et l'UDI. Les écologistes ont voté contre au Sénat et se sont abstenus à l'Assemblée.

Le projet de loi crée, dès 2015, la métropole de Lyon résultant de la fusion de la communauté urbaine de Lyon et d'une portion du département du Rhône, et celle d'Aix-Marseille Provence l'année suivante. Le texte ouvre aussi la voie à la création de métropoles, dotées de larges compétences, à Toulouse, Lille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier et Brest, qui s'ajouteront à celle de Nice, la seule actuellement existante.


A lire aussi

Les + Lus