Montpellier : le marathon se courra en septembre prochain, mais avec un nombre de participants réduit

Avis aux sportifs ! Le 10e marathon "Montpellier Métropole" se tiendra le 27 septembre prochain. Mais en raison de la crise du coronavirus, il ne pourra accueillir cette année, que 5 000 participants. 
Montpellier - Chaque année, plus de 5 000 participants s'élancent pour participer à cette course.
Montpellier - Chaque année, plus de 5 000 participants s'élancent pour participer à cette course. © MaxPPP - Christophe FORTIN
La date initiale était fixée pour fin mars, mais voilà que la crise liée au coronavirus est venue perturber l'organisation de cet événement. Annulé puis finalement reporté, le marathon de Montpellier se tiendra le 27 septembre prochain. 

Au départ de la place du Nombre d’Or, quatre formats de course sont proposés : 

Limité à 5 000 participants


Habituellement, plus de 5 000 coureurs participent à ce marathon. Mais cette année, "au vu de la situation sanitaire actuelle, dont nous ne maîtrisons pas l’évolution dans les jours à venir, nous préférons prendre les devants le plus tôt possible. Nous limiterons donc l'événement à 5000 participants", ont annoncé les organisateurs de l'événement sur leur page Facebook. 
 

En ce qui concerne le protocole mis en place, on s'inspire de ce qui est fait dans les grands lieux publics. Mais après, les directives changent tous les jours, donc on n'a pas encore toute l'organisation planifiée de l'événement.

Florent Le Derf, directeur de l'organisation du marathon de Montpellier

Le gros point d'interrogation de l'organisation demeure en effet le départ des participants. Comment éviter que les coureurs soient agglutinés ? Pour l'instant, les organisateurs réfléchissent encore pour trouver la meilleure solution. Plusieurs pistes sont à l'étude. 

Malgré les difficultés rencontrées, "on maintient l'événement pour créer une dynamique dans la ville. On sait que ça va faire venir du monde et que ça fera travailler les restaurateurs et les hôteliers. C'est très important pour eux, surtout en cette période difficile". 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport covid-19 santé société déconfinement famille économie athlétisme