• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : l’œuvre de street art signée Banksy n’est probablement pas de l’artiste

L'oeuvre est signée Banksy, mais ne correspond pas du tout au style de l'artiste. / © Cédric Métairon / France 3 Occitanie
L'oeuvre est signée Banksy, mais ne correspond pas du tout au style de l'artiste. / © Cédric Métairon / France 3 Occitanie

Sur les quais du Verdanson à Montpellier, lieu bien connu des amateurs de street art, une nouvelle oeuvre porte la signature du célèbre Banksy. Mais le style est très loin de celui de l'artiste britannique.

Par Richard Duclos

Elle est apparue il y a quelques jours, sur les quais du Verdanson à Montpellier. Une fresque de street art, portant une signature et pas n’importe laquelle : celle de l’illustre Banksy, artiste britannique entouré de mystères, dont les œuvres se vendent des milliers voire des millions d’euros.

L’artiste, dont l’identité est inconnue, mais dont le militantisme lui est célèbre, serait-il donc passé par l’Hérault? La fresque de Montpellier représente trois CRS et un quatrième homme, sans doute un policier en civil, visage dissimulé par un casque, armés de matraques et d’un lanceur de balles de défense, aux prises avec un homme à terre, vêtu d’un gilet jaune portant le logo de la Ville de Montpellier. Un sujet qui s’inscrit tout à fait dans la lignée des œuvres engagées de Banksy.
 

Le style ne colle pas


Seulement voilà, le reste ne colle pas. D’abord, Banksy signe très rarement ses œuvres. Ensuite, rien sur son compte Instagram ne renvoie à cette nouvelle fresque, contrairement à ce que Banksy fait d’habitude pour authentifier ses œuvres. Ensuite et surtout, le style de dessin n’est pas du tout le même que celui du mythique street-artiste, facilement reconnaissable.
 

Un nouveau Banksy à Montpellier ?


 

"Je mène ma petite enquête"


Keini, la directrice de l’association montpelliéraine LineUp, qui regroupe des artistes passionnés de street art, est d’ailleurs catégorique : "Je peux vous affirmer que ce n’est pas du Banksy, on est très loin de son univers". Ce style ressemble bien plus à celui d’un artiste du coin, de Sète plus précisément, Maye. Et il est vrai que la ressemblance est frappante : ses personnages aux formes longilignes sont identiques à ceux apparus sur les quais du Verdanson…
 


Contacté, l’artiste dément toutefois être à l’origine de l’œuvre signée Banksy :
 

On m’en a parlé, mais je suis le premier étonné. Cela fait un petit moment que je n’ai pas peint au Verdanson, affirme-t-il. Je ne sais pas qui s’amuse à signer Banksy, mais ça m’a bien fait rire. Je ne sais pas non plus qui s’amuse à imiter mes personnages, moi j’appelle ça du plagiat. Je mène ma petite enquête, mais bon, si tu peins dans l’espace public, là où tout le monde peut voir et t’imiter, il ne faut pas se plaindre après.


Le prétendu Banksy de Montpellier serait donc une blague ? Déjà en février à Bordeaux, une œuvre de soutien aux Gilets jaunes, cette fois dans le même style que celui de Banksy, avait suscité beaucoup d’interrogations. Reste à savoir qui s’amuse à signer du nom d’un autre. A Montpellier, Maye pousserait-il le canular jusqu’à nier en être l’auteur ? Accordons-lui le bénéfice du doute. Peut-être le véritable artiste derrière ces CRS finira-t-il par se révéler. Toujours est-il que les questions soulevées ne font qu’ajouter au mystère déjà bien épais de la légende Banksy.

 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus