Montpellier : parents d’élèves et enseignants du collège des Aiguerelles toujours mobilisés pour plus de sécurité

Ce lundi, la mobilisation continue au collège des Aiguerelles à Montpellier. Parents d’élèves et enseignants ont rejeté à l’unanimité la proposition du rectorat de débloquer des services civiques pour renforcer les effectifs.
Au collège des Aiguerelles à Montpellier, la mobilisation se poursuit - 13 septembre 2021
Au collège des Aiguerelles à Montpellier, la mobilisation se poursuit - 13 septembre 2021 © FTV - D.DE.Barros

Le collectif des parents d'élèves et enseignants du collège des Aiguerelles de l’Avenue du Pont Trinquat à Montpellier se mobilise à nouveau pour dénoncer la situation au sein de l’établissement scolaire qu'ils jugent "surchargée".  Ils réclament deux postes de surveillants supplémentaires : « Notre demande est claire, nous demandons deux postes d’assistants d’éducation supplémentaires, une infirmière et une CPE. Ce que nous propose le rectorat c’est une proposition au rabais », confie par téléphone Diane Guenot, parent d’élèves.

En effet, suite à la mobilisation de la semaine précédente, le rectorat a proposé de débloquer deux services civiques pour renforcer les effectifs. Insuffisant pour le collectif de parents d’élèves : « Les services civiques n'ayant ni les mêmes prérogatives qu'une assistante d’éducation, ni les qualifications d’une conseillère principale et encore moins celles d’une infirmière, la proposition du rectorat annoncée en fin d'Assemblée Générale par téléphone n'a fait que renforcer la détermination et la colère des participants », annonce le collectif de parents d’élèves dans un communiqué.

Colère des parents d'élèves et mépris du rectorat

La mobilisation se poursuit donc ce lundi au collège : "On veut montrer notre colère et dénoncer le mépris du rectorat envers nos enfants", affirme Diane Guenot au télèphone.

Le collège compte aujourd'hui 23 classes et accueille près de 650 élèves pour une capacité d'accueil de 600 élèves : "On ne demande pas une revalorisation des salaires mais des effectifs en plus pour le bien-être des élèves, assure Yves Cardin, professeur d’EPS au collège des Aiguerelles avant d’ajouter, cette tension, les élèves la ressente et elle a un impact sur eux. L’année dernière, l’insécurité et la violence étaient très présentes au sein du collège."

Aujourd’hui le collectif entend montrer sa colère et attend des solutions concrètes et pérennes de la part du rectorat. Ils annoncent : "la mobilisation continuera tant que nous n'aurons pas de réelles solutions."

Une assemblée générale devrait avoir lieu ce lundi en fin d’après-midi pour décider des suites du mouvement.  

La colère au sein du collège des Aiguerelles n'est pas nouvelle, depuis plusieurs années enseignants et parents d'élèves se mobilisent pour améliorer la situation, en vain. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société jeunesse famille rentrée scolaire manifestation économie social