Montpellier : premier marché aux fleurs des Arceaux

Un marché aux fleurs au centre-ville de Montpellier, c'est nouveau! Jusqu'ici, hormis les fleuristes de l'Esplanade, seul le parking de la Mosson accueillait un marché aux plantes, tous les mardis. Le nouveau marché qui a éclos se tiendra tous les vendredis au pied de l'aqueduc des Arceaux.
Adossé aux arceaux de l'aqueduc,le marché aux fleurs profite en ce moment du soleil de Montpellier.
Adossé aux arceaux de l'aqueduc,le marché aux fleurs profite en ce moment du soleil de Montpellier. © Luc Calmels. F3LR
Tous les vendredis, de 8h à 18h, c'est un nouveau rendez-vous qui est proposé aux amateurs de plantes de Montpellier. Ce matin, c'était la première. Et plus d'une vingtaine de fleuristes et pépiniéristes ont déballé leurs brassées de cyclamens et autres pensées pour tapisser la place des Arceaux et ses arches minérales.


Le marché aux fleurs, tradition montpelliéraine

C'est le nom de la grande place derrière la préfecture, "place du marché aux fleurs" qui nous rappelle que la tradition des ventes de végétaux n'est pas nouvelle chez nous. Depuis toujours il y a les traditionnels fleuristes, plutôt spécialisés dans les fleurs coupées.
La place du marché aux fleurs de Montpellier, maintenant dédiée aux cafés, a autrefois abrité un marché végétal.
La place du marché aux fleurs de Montpellier, maintenant dédiée aux cafés, a autrefois abrité un marché végétal. © F3LR
S'y ajoutent les pépinièristes et autres sylviculteurs qui proposent leurs plantes, légumes, aromates et arbustes en pots pour que chacun puisse faire grandir son petit végétal à domicile. Les zones industrielles et commerciales voient fleurir les grandes surfaces consacrées au jardinage. Mais pour les Montpelliérains qui n'ont pas de véhicules, le nouveau marché des Arceaux est une aubaine plutôt que rapporter des cagettes de plantes en tramway de la Mosson.


Grand plan de végétalisation


D'après la municipalité de Montpellier, cette nouvelle implantation d'un marché aux fleurs correspond à une demande des consommateurs, mais aussi une volonté d'encourager les initiatives individuelles pour fleurir les rues.

L'opération "Montpellier Cité jardins" lancée en mars dernier, prévoit un grand plan de plantation de mille arbres par an, en collaboration avec les habitants des quartiers.
Les "permis de végétaliser" commencent à transformer la ville : plusieurs quartiers ont déjà participé au micro-fleurissement, avec des plantes grimpantes et des bacs au sol. Il suffit de flâner dans le quartier Méditerranée, aux Arceaux et dans l'Ecusson, rue Roucher où un abutilon géant agite ses lampions rouges à côté d'une passiflore encore fleurie.
Et pour se lancer dans le jardinage, rien de tel qu'un tour au marché aux fleurs. Autant de variétés diverses adaptées à l'ombre, au soleil, au gel, à l'humidité ou à la sécheresse.... tout est possible avec les conseils des marchands ou des autres chalands. Car le marché aux fleurs, c'est aussi le partage de l'amour des plantes.
durée de la vidéo: 01 min 47
Un nouveau marché aux fleurs à Montpellier ©F3LR





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardins nature sorties et loisirs économie tourisme