Top 14 : Montpellier Rugby condamné à 470.000 euros d'amende pour dépassement du plafond autorisé de sa masse salariale

Montpellier - le MHR et l'Altrad Stadium - 2015. / © F3 LR S.Bonnet
Montpellier - le MHR et l'Altrad Stadium - 2015. / © F3 LR S.Bonnet

La Ligue Nationale de Rugby a sanctionné le MHR pour "dépassement du salary cap" lors de la saison 2017-2018. Une amende de 470.000 euros pour un dépassement estimé à plus de 428.000 euros. Le club de Montpellier dispose d'une semaine pour faire appel de cette décision.

Par C.Alazet avec AFP

Le club a été sanctionné pour avoir dépassé de plus de "428.000 euros" le plafond de la masse salariale fixé à 11,3 millions d'euros par saison, a expliqué la Ligue Nationale de Rugby (LNR) dans un communiqué publié lundi 7 octobre :

- "70 000 € au titre du manquement à la communication des éléments nécessaires aux diligences du Salary Cap Manager (dont 20 000 € au titre de la révocation du sursis prononcé à l’encontre du Montpellier Hérault Rugby le 27 septembre 2018 par la Commission d’appel fédérale)

- 400 000 € au titre du dépassement (pour un montant retenu de l'ordre de 428 000 €) du plafond du Salary Cap."

 

Déjà dans le viseur de la LNR pour un dépassement du plafond estimé entre 350.000 et 400.000 euros lors de la saison 2016-2017, le MHR avait finalement été dédouané par la commission d'appel de la Fédération française de rugby (FFR) il y a un an.

Auditionnés le 6 septembre 2019, les Héraultais ont cette fois été sanctionnés par la section spécialisée "Salary Cap" de la Commission de discipline, une instance créée par la Ligue en février 2019, qui a déjà infligé des amendes de 50.000 euros avec sursis au Racing 92 et de 40.000 euros avec sursis au RC Toulon cet été pour des "manquements à la communication de pièces".

D'après la LNR, le rugby professionnel est le seul sport en France à s’être doté de ce mécanisme de plafonnement de la masse salariale des clubs ou Salary Cap.

Ce choix d’autorégulation, voté par les clubs professionnels, vise à garantir l’équité et l’attractivité des championnats de TOP 14 et PRO D2.

Montpellier a la possibilité de faire appel de cette amende devant la commission de la FFR dans un délai de 7 jours.

 

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus