Montpellier : travail et canicule, un dilemme pour les employés au boulot

Montpellier - travail sous la canicule - juillet 2018. / © F3 LR
Montpellier - travail sous la canicule - juillet 2018. / © F3 LR

Le mercure s'affole dans les thermomètres. Depuis 5 jours, il semble bloqué à plus de 32 degrés voire 37 en journée. Et ça devrait continuer encore pour les 10 prochains jours. Il faut donc se protéger... En particulier, quand on exerce un travail exposé aux fortes chaleurs. Reportage à Montpellier.

Par Fabrice Dubault

31°C sous abri à Carcassonne, 33°C à Perpignan, Béziers ou Montpelier, 34°C à Nîmes, la forte chaleur est là. Il fait encore plus chaud dans l'arrière pays. Ce n'est pas encore la canicule mais les organismes souffrent.

Sur les chantiers de BTP autour de Montpellier, le travail et les délais doivent être respectés, malgré cette vague de forte chaleur... alors on commence le travail plus tôt, vers 6h. Et on boit... de l'eau, beaucoup d'eau !
L'été est synonyme d'intense activité dans le bâtiment et les travaux publics. La période estivale est la plus pénible pour les ouvriers qui travaillent sous cette chape de chaleur écrasante.

En centre-ville, pas le moindre souffle d'air et les façades des bâtiments cuisent au soleil. A l'intérieur, d'un immeuble de bureaux, une quinzaine de personnes travaille dans des locaux... non-climatisés.
Le bâtiment appartenant à l'université a été rénové il y a un peu plus de 10 ans mais sans climatisation, la température monte jusqu'à 34°C l'après-midi, avec un record à 37°C ! Pas facile de travailler...

La chaleur est montée jusqu'à 39°C ce mardi, dans l'arrière-pays héraultais... Et pour la première fois de la saison, les Pyrénées-Orientales sont placées en vigilance jaune canicule, comme la Corse.

Suivez la météo sur le site France 3 Occitanie.
 
Montpellier : travail et canicule, un dilemme pour les employés au boulot
Le mercure s'affole dans les thermomètres. Depuis 5 jours, il semble bloqué à plus de 32 degrés voire 37 en journée. Et ça devrait continuer encore pour les 10 prochains jours. Il faut donc se protéger... En particulier, quand on exerce un travail exposé aux fortes chaleurs. Reportage à Montpellier. - F3 LR - Reportage : F.Hertmann et J.Morch

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus