Montpellier : sur twitter, Philippe Saurel et Jean-Pierre Grand s'écharpent pour des sacs à pain

Montpellier : sur twitter, Philippe Saurel et Jean-Pierre Grand s'écharpent pour des sacs à pain / © PASCAL GUYOT / AFP MICHAEL ESDOURRUBAILH/ MAX PPP
Montpellier : sur twitter, Philippe Saurel et Jean-Pierre Grand s'écharpent pour des sacs à pain / © PASCAL GUYOT / AFP MICHAEL ESDOURRUBAILH/ MAX PPP

C'est Jean-Pierre Grand qui a tweeté le premier. Le sénateur "Les Républicains" reproche au président de la Métropole de multiplier les supports de communication de la Métropole signés Philippe Saurel. Cette fois, c'est un étui en papier pour ranger une baguette de pain qui fait scandale. 

Par Clément Barbet


À moins de deux mois du premier tour des élections municipales, les affiches de campagne sont de plus en plus nombreuses dans les villes de la région. Mais depuis quelques années la campagne se fait aussi sur les réseaux sociaux. Et les femmes et hommes politiques de la métropole de Montpellier l'ont bien compris, comme Jean-Pierre Grand. Ce lundi, en début d'après-midi le sénateur tweete le message suivant : 
 


Une pratique qui étonne 


Le sénateur Les Républicains soupçonnerait-il Philippe Saurel de faire campagne en utilisant les fonds de la Métropole ? Alors même que le maire de Montpellier ne s'est toujours pas déclaré candidat.

Au-delà de la campagne des municipales, Jean-Pierre Grand fait référence dans ce tweet aux nombreuses communications de la ville ou de la métropole de Montpellier, souvent accompagnées du nom, du prénom et de la fonction de Philippe Saurel. Une pratique qui étonne notamment les personnes de passage à Montpellier, comme sur ce panneau de réfection de la chaussée, ou sur le guide des horaires des piscines :  
© CB/FTV
© CB/FTV
Montpellier : sur twitter, Philippe Saurel et Jean-Pierre Grand s'écharpent pour des sacs à pain / © Montpellier 3m
Montpellier : sur twitter, Philippe Saurel et Jean-Pierre Grand s'écharpent pour des sacs à pain / © Montpellier 3m


Saurel réplique et attaque 

Il n'aura fallu que quelques minutes au maire de Montpellier pour répondre à Jean-Pierre Grand depuis sa chambre de la clinique du Castelet. Philippe Saurel estime que le support de communication "sacs à pain" signé de son nom est bien légal, car ce n'est pas la première année qu'il est diffusé. 
 

Philippe Saurel convoqué par un juge le 4 février 

Cet échange entre les deux hommes n'est pas sans rappeler l'affaire de la lettre signée par le président de la Métropole en avril dernier. À l'époque, il avait dénoncé les maires n'ayant pas voté pour le budget primitif de la Métropole deux mois plus tôt. Mais dans cette affaire, c'est le maire de Montpellier qui était attaqué pour diffamation par douze autres élus. 
 

Une plainte pour diffamation qui vaut d'ailleurs à Philippe Saurel d'être convoqué par un juge le 4 février prochain. Ce sera sa première sortie professionnelle depuis son opération du genou. 

Sur le même sujet

Les + Lus