Montpellier : une voiture de police et un véhicule de pompier recouverts de tags d'insultes par un enseignant ivre

Un enseignant de 43 ans a été surpris en train de vandaliser une voiture de police et un véhicule de pompiers alors qu'ils intervenaient pour un incendie à Montpellier, vendredi 6 août. Ivre au moment des faits, l'homme a été condamné à trois mois de prison avec sursis et à un stage de citoyenneté.

Vendredi 6 août vers 5h30, alors que les sapeurs-pompiers du Sdis de l'Hérault et les policiers de la Sécurité publique étaient en pleine intervention sur un incendie dans un immeuble du quartier des Beaux-Arts à Montpellier, un indivu a été aperçu taguant deux de leurs véhicules.

L’homme, un enseignant montpelliérain, y avait tracé au feutre des graffitis à caractère insultant. La police nationale a posté sur son compte twitter la photo de la voiture recourverte de tags comme « Fils de pute » et « Fuck la police ».

En état d’ébriété

Interpellé alors qu’il présentait 1,22 g d’alcool dans le sang, le quadragénaire a été jugé en comparution immédiate vendredi soir au tribunal correctionnel de Montpellier.
Selon les informations recueillies auprès de police nationale, il affirme regretter son acte. L'enseignant a été déféré au parquet et condamné à trois mois de prison avec sursis et il devra effectuer un stage de citoyenneté.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité éducation faits divers incendie insolite justice