Occitanie : les artistes rendent hommage à Juliette Gréco "La France perd la dernière géante de la chanson"

Juliette Gréco, icône de la chanson française, est morte ce mercredi 23 septembre à l’âge de 93 ans, après plus de 60 ans de carrière. Née à Montpellier en 1927, les artistes de la région se souviennent de leur rencontre avec Juliette.

Juliette Gréco lors de son concert d'adieu au théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes - 9 mars 2016
Juliette Gréco lors de son concert d'adieu au théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes - 9 mars 2016 © MAXPPP / AZRIA JEAN CLAUDE
Elle s’est éteinte ce mercredi 23 septembre en fin de journée dans son domicile de Ramatuelle situé à côté de Saint-Tropez. Juliette Gréco avait 93 ans et "sa vie fut hors du commun" a déclaré sa famille dans un texte. Une vie, qui a commencé le 7 février 1927 à Montpellier, au n°2 de la rue Doria, dans le quartier des Arceaux. Même si elle n’a vécu dans le Clapas que les toutes premières années de sa vie, l’artiste est revenu dans la région à plusieurs reprises et y a laissé des traces indélébiles.

Juliette Gréco s’est très souvent produite en concert à Montpellier, Nîmes, Lodève ou encore Sète marquant les esprits des personnes qu’elle a croisé. Talaat El Singaby, le directeur et le fondateur du festival International de la Guitare de Montpellier l’a croisé en 2012 : "Quand j'ai appris la nouvelle c'était comme un coup de tonnerre. Cette immense dame a marqué un épisode bouillonnant de notre histoire de l’après-guerre. Nous l’avions invité au festival des Internationales de la Guitare en 2012 où elle a donné un concert dans un Opéra-Berlioz plein à craquer. A 85 ans sur scène pendant 100 minutes sans entracte", se souvient l’artiste.
 
Une plaque en l'honneur de Juliette Gréco a été dévoilée en 2012 à Montpellier - septembre 2020
Une plaque en l'honneur de Juliette Gréco a été dévoilée en 2012 à Montpellier - septembre 2020 © FTV / J.Mörch

Au lendemain de ce concert mémorable à l’Opéra-Berlioz au Corum de Montpellier, la Ville de Montpellier avait posé une plaque mémorielle sur la façade de l’immeuble où est née Juliette Gréco. 
 
Juliette Gréco et Talaat El Singaby lors des Internationales de la guitare - octobre 2012
Juliette Gréco et Talaat El Singaby lors des Internationales de la guitare - octobre 2012 © DR
Talaat El Singaby salue le talent de l’artiste avant de lui adresser quelques mots : "La France perd avec elle la dernière géante de la chanson et de la culture. Elle a chanté les plus grands, Gainsbourd, Brel, Brassens. quand elle chantait, son timbre de voix était unique, il était très chaud. Elle réveillait, même les morts. Elle avait cette qualité de tous les grands chanteurs, elle était tout le temps à la limite de la fausse note sans jamais tomber dedans. Elle avait cette grandeur de garder le public complétement éveillé. Tu resteras dans nos cœurs chère Jujube."

De son passage dans la région, il y en d’autres qui s’en souviennent. Deux fois, l’artiste s’est produite sur la scène de la salle de spectacle La Cigalière à Sérignan : "Merci l’artiste, notre ville a été honorée de ta présence," publie la ville sur son compte Facebook ce matin.
 En 2014, la môme de Montpellier s'était rendue à Sète dans le cadre du festival Voix Vives. Elle y avait rendu un hommage poignant à Jacques Brel en interprétant ses chansons. En 2016, lors de sa tournée d'adieu, la chanteuse s'était produite sur la scène du théâtre Bernadette-Lafont avec un récital intitulé "Merci". 

Sur les réseaux, les hommages se succèdent 

Ailleurs sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient. Olivia Ruiz, la chanteuse originaire de Carcassonne a tenu à lui adresser quelques mots : "Juliette, mon cœur est lourd mais il s’allège en pensant à celui de Gérard qui frétille de te retrouver. Nino me fait te dire: Amuse-toi bien Juliette au paradis! Il est aussi canaille que toi. Merci mademoiselle. Pour tout."Dans un communiqué, le maire de Montpellier annonce qu’un hommage sera rendu à la très grande artiste qu’elle a été, il ajoute qu’un lieu culturel de la ville portera son nom.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société musique culture art décès faits divers