Open Sud de France 2021 : le tournoi de tennis de Montpellier perd ses têtes d'affiche

Publié le Mis à jour le

Murray, Pouille, Simon, Tsonga, Struff et Ymer... Dès la 2e journée du tournoi de tennis de Montpellier, les stars sont out. Murray tombe face à Gerasimov, Pouille est éliminé par le Gardois Bonzi et Tsonga n'a pas fait un pli devant Korda. Le tableau de la finale s'éclaircie rapidement !

Depuis lundi, des grands du tennis sont à Montpellier pour l'Open Sud de France. Et l'hécatombe de tennismen célèbres a déjà fait des vcitimes.

Murray éliminé

L'ancien N.1 mondial de tennis Andy Murray, miné ces dernières années par les blessures et redescendu à la 121e place, a été éliminé au premier tour du tournoi ATP de Montpellier mardi par le Bélarusse Egor Gerasimov (N.83), 7-6 (10/8), 6-1.
Invité par les organisateurs de l'épreuve, Murray, 33 ans, a offert une belle résistance dans la première manche en se procurant deux balles de set dans le tie-break avant finalement de céder 10-8.

Breaké d'entrée dans le second set, l'Ecossais, plus limité physiquement et défaillant au service, a vu son adversaire prendre le large et ne lui laisser qu'un seul jeu.
Gerasimov, qui affrontait Murray pour la première fois, a conclu le match sur un ace comme il l'avait fait lors du gain de la première manche. Le Bélarusse affrontera au 2e tour l'Italien Jannik Sinner ou le Slovène Aljaz Bedene.

Andy Murray, vainqueur de trois tournois du Grand Chelem (US Open en 2012 et Wimbledon en 2013 et 2016) a vu sa carrière fortement perturbée depuis 2017 par des blessures à une hanche et à l'aine et plusieurs opérations. Des problèmes physiques qui l'ont même amené début 2019 à envisager la retraite. 
Finalement toujours présent sur le circuit, l'Ecossais a toutefois peu joué (7 matches) lors d'une année 2020 contrariée par la pandémie de coronavirus. Il a lui-même été touché par le Covid-19 en janvier dernier et n'a pu participer à l'Open d'Australie. 

L'ex N.1 a lancé son année 2021 la semaine passée dans un tournoi Challenger (2e division du circuit ATP) à Biella en Italie. Il s'est hissé jusqu'en finale mais s'est incliné face à l'Ukrainien Illya Marchenko, 212e mondial, dans un match à sens unique 6-2, 6-4. A Montpellier, il a très vite sombré.

Pouille sorti par le Nîmois Bonzi

Lucas Pouille n'a pas eu plus de chance que Jo-Wilfried Tsonga. Pour son retour sur le circuit majeur après en avoir été éloigné pendant près de 17 mois, le Nordiste a été battu 7-6 (8/6), 6-2 par son compatriote du Gard Benjamin Bonzi (125e mondial) mardi au 1er tour du tournoi de Montpellier.

Pouille, si ce n'est de fugaces apparitions sur le circuit Challenger, la deuxième division de l'ATP, n'avait plus disputé de match sur le circuit principal depuis début octobre 2019 et sa défaite au 2e tour du tournoi de Shanghai face à l'Américain John Isner.

Devant un modeste adversaire, originaire du département voisin, qui a bénéficié d'une invitation pour disputer le tournoi languedocien, Pouille, redescendu au 79e rang mondial, n'a résisté qu'un set, le premier où il a poussé le Nîmois Bonzi à un tie-break.
Il a ensuite baissé de pied et après avoir sauvé une balle de match en montant au filet, il a cédé sur la seconde en commettant une faute directe en coup droit. Pouille, 27 ans, a connu une année 2020 blanche à cause d'une blessure tenace au coude droit.

Benjamin Bonzi affrontera Goffin mercredi soir à 19h.