• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le premier centre spatial universitaire français est à Montpellier

Le premier nanosatellite français "Robusta" - archives / © F3 LR
Le premier nanosatellite français "Robusta" - archives / © F3 LR

Montpellier se lance dans la conquête de l'espace. Le premier centre spatial universitaire de France a ouvert en début d'année dans la capitale héraultaise. Sa mission : réaliser des nanosatellites, une technologie unique en France.

Par Z.S. avec F. Hertmann


Le premier centre spatial universitaire français a ouvert en début d'année à Montpellier.

Montpellier à la conquête de l'espace


La capitale héraultaise vient de se découvrir un avenir dans la conquête spatiale grâce à un minuscule satellite mis au point par des chercheurs et des étudiants montpelliérains. Robusta-1A est le premier et le seul nanosatellite français envoyé dans l'espace. Le centre spatial veut profiter de ce succès pour développer de nouveaux minisatellites.

Un reportage de Florent Hertmann et Bruno Pansiot-Villlon
Le premier centre spatial universitaire français est à Montpellier
Montpellier se lance dans la conquête de l'espace. Le premier centre spatial universitaire de France a ouvert en début d'année dans la capitale héraultaise. Sa mission : réaliser des nanosatellites, une technologie unique en France. - F3 LR - Un reportage de Florent Hertmann et Bruno Pansiot-Villlon

Faire collaborer universitaires et industriels


L'objectif du centre est de faire collaborer universitaires et industriels sur les nouvelles technologies. 4 sociétés se sont déjà installées, dont Intespace, basée à Toulouse. Intespace est le leader européen des essais auxquels sont soumis les satellites.

Tester des composants électroniques dans l'espace


Les futurs nanosatellites auront pour mission de tester des composants électroniques dans l'espace. Et c'est de cette station que sera suivi le prochain, Robusta-1B, qui devrait être embarqué dans une fusée américaine en janvier 2017.

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus