Que faire pour lutter contre la pénurie de médecins dans l’Hérault ?

La petite commune de Mudaison a investi près de 50 000 euros pour rénover ce local et accueillir des nouveaux professionnels de santé - 18 septembre 2019 / © France 3 LR - Camille Astruc
La petite commune de Mudaison a investi près de 50 000 euros pour rénover ce local et accueillir des nouveaux professionnels de santé - 18 septembre 2019 / © France 3 LR - Camille Astruc

En Occitanie, plusieurs petits villages sont confrontés à la pénurie de médecins traitants. Comment faire pour tenter d’attirer des nouveaux médecins. Exemple à Mudaison où la commune a réhabilité un local pour accueillir trois professionnels de santé.

Par Joane Mériot

A Mudaison dans l’Hérault, depuis le mois de janvier dernier, il n’y a plus qu’un seul médecin. Le deuxième a quitté le village pour s’installer juste à côté à Saint-Brès. Pour cette petite commune de 2500 habitants c’est un coup dur.

La commune se situe au cœur de la Camargue entre l’étang de l’or et les Cévennes, à 12 kilomètres de Montpellier, à peine. Mais la proximité avec la ville ne suffit pas à convaincre les médecins de rester.

Investir


Pour pallier à cette situation la municipalité vient de rénover l’ancien logement de la directrice de l’école pour le transformer en cabinet médical :

C’est une nécessité car la population actuelle est de 2500 habitants et il y a un nouveau lotissement en construction et la population va passer à 3100 habitants, en règle générale le ratio est d’un médecin pour 1500 habitants, donc là on commence à être dans l’urgence.
- Michel Roux maire (SE) de Mudaison


Près de 50 000 euros ont été investis pour moderniser le bâtiment et le préparer à recevoir des professionnels de santé. Il pourrait accueillir un ou plusieurs médecins. Un investissement indispensable, pour les habitants :

Je pense que c’est une très bonne initiative et j’espère que ça va aboutir, aujourd’hui la pénurie de médecin dans les villages est quand même un gros problème, nous confie une habitante

Vanter la qualité de vie


Pour attirer les candidats, le maire vante la qualité de vie dans le village, sa convivialité et sa proximité avec Montpellier :

Nous sommes quand même très bien placés, entre les écoles, la pharmacie, le kiné, Mudaison n’est pas loin de Montpellier et nous avons l’impression qu’il est très compliqué d’avoir un médecin comme en Lozère par exemple, nous confie la pharmacienne.


Les locaux à loyer très modérés sont disponibles dès cet automne.

Le reportage de Luc Calmels et Camille Astruc 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus