• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le radar “fou” de l'A750 de Saint-Paul-et-Valmalle, près de Montpellier, a été débranché

Les premiers radars "double face" qui flashent les plaques avant et 'arrière des véhicules ont été installés fin 2014 en France. / © Richard Mouillaud/PHOTOPQR/LE PROGRES
Les premiers radars "double face" qui flashent les plaques avant et 'arrière des véhicules ont été installés fin 2014 en France. / © Richard Mouillaud/PHOTOPQR/LE PROGRES

Bonne nouvelle pour tous les automobilistes qui se sont fait flashés alors qu'ils respectaient la vitesse autorisée ces derniers jours sur l'A 750, au nord-ouest de Montpellier : le radar "double face" était bien devenu fou ! La DDTM  de l'Hérault l'a calmé.

Par Isabelle Bris

Voila plusieurs jours que les appels se multipliaient au standard de nos confrères de France Bleu Hérault.

De nombreux automobilistes ont appelé pour signaler le comportement étrange  d'un nouveau radar double face installé juste après la bretelle de sortie 61 "Saint-Paul et Valmalle" sur l'A 750, dans le sens Clermont l'Hérault/ Montpellier.

Ces témoignages relataient sensiblement la même chose : ils ont vu le flash du radar se déclencher alors qu'ils roulaient en dessous des 130 km/h, vitesse autorisée sur cette portion d'autoroute.

Sur le site radar-auto.com, on trouve également de plusieurs messages comme celui ci sur la page dédié à ce radar double face: 
 

Le 26-08-2019 christian a écrit :
Bonjour,
J'ai été flashé 2fois la même journée,le matin vers
10h30 et le soir vers 20h30 ce dimanche 26/08/2019.
Je roulai à 110 km/h le régulateur de vitesse en service et à 100 km/h la deuxième fois le régulateur
toujours en service.

Ou encore celui de Kathy :
 

Samedi 24 août 2019, entre 19h et 20h, j'ai été flashée alors que je roulais à 115 kms...ainsi que de nombreuses voitures devant moi!
Je ne comprends pas...


Un radar fou et bigleux


Alertée, la Direction départementale des territoires et de la mer  (DDTM) de l'Hérault a envoyé une équipe enquêter sur place. 

Suite à ces vérifications, il est apparu que le nouveau radar, installé il ya à peine quelques jours, avait effectivement la folie des grandeurs : il flashait tout ce qui passait à proximité dès 90 km/h, voire moins selon certains automobilistes ! 

En fait, le problème technique semble lié à la "vision" de l'appareil : pour lui tous les véhicules sont des poids lourds, 

Ce 27 août, à 9 heures du matin, le radar "fou" a donc été mis hors d'état de nuire.


Tous les PV sont annulés !


affirme Vincent Montel, chef du service sécurité routière à le DDTM.

Après quelques jours de test, il a été mis en service le 26 aout à minuit, jusqu' ce mardi 9h. Tous les procès verbaux qui émanent de cet appareil sont caduques.
 

Il faut que les automobilistes injustement sanctionnés les contestent et nous les envoient à La DDTM 34 


explique le responsable du service. 

Ce type de radar est équipé du système "double face" : il est capable de flasher les plaques d'un même véhicule par l'avant et par l'arrière, ce qui permet de verbaliser les motos comme les caravanes qui n'auraient pas les même plaques à l'avant et à l'arrière.
 
Les premiers du genre ont été installés début 2015 en France.
 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus