Une start up de Montpellier invente la première litière pour chat connectée

La première litière pour chat connectée créée par une start up de Montpellier. / © C. Chabaud. FTV
La première litière pour chat connectée créée par une start up de Montpellier. / © C. Chabaud. FTV

Une Start up montpelliéraine, au CES de l'innovation à las Vegas. Novandsat, crée Caremitou : le 1er bac à litière connecté pour chat. Il permet d'observer son comportement, de contrôler son poids et de pratiquer des analyses  biologiques à domicile. 
 

Par Josette Sanna

La litière connectée pour chat. Voilà, un prototype  qui devrait être produit et commercialisé début 2020 à 300 euros pièce.

L'objectif est de suivre au quotidien la santé du chat, chez lui, dans son environnement. 

"On l'a équipée de plusieurs capteurs pour la pesée, la présence... Un horodateur va nous renseigner sur la fréquence de passage et leur durée, sur la température de l'animal et si on le souhaite on peut aussi venir faire des analyses urinaires", précise Philippe Daurenjou, Directeur Général Novandsat, Fondateur Caremitou

Données sur smartphone

Ces données, le propriétaire les récupère, via une application sur son smartphone et les envoie d'un simple clic à son vétérinaire.

C'est lui,  qui en fonction des analyses,  jugera de la nécessité ou pas de passer à son cabinet. 

Moins de stress pour les chats

Le chat stresse énormément quand il va chez le vétérinaire. 58% des propriétaires hésiteraient à consulter pour cette raison. 
 

 C'est une surveillance à distance qui permet à l'animal de moins souffrir

"C'est une surveillance à distance qui permet à l'animal de moins souffrir, car si la pathologie est détectée très tôt, l'animal peut être soigné plus rapidement, et le vétérianire agir dans les meilleurs délais", ajoute Jean-François Audrin, vétérinaire

Une médecine préventive qui permettrait donc des économies.

La start-up travaille déjà sur un produit pour les chiens.

Sur le même sujet

Les + Lus