Trois malfaiteurs arrêtés à Montpellier : des armes d'assaut, des munitions et des caméras nocturnes découvertes dans le coffre de leur voiture

L'interpellation a eu lieu à Montpellier dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle visait deux femmes et un homme qui étaient recherchés et surveillés par des gendarmes de Toulouse. Ils sont soupçonnés d'avoir incendié une "entreprise sensible" et d'association de malfaiteurs à caractère terroriste.

Trois personnes ont été arrêtées la nuit dernière à Montpellier.

Selon une information de Midi Libre que France 3 Occitanie est en mesure de confirmer, deux femmes et un homme qui étaient sous surveillance constante des forces de l'ordre ont finalement été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Montpellier.

Des armes de guerre saisies

La fouille du coffre de leur véhicule a permis de saisir des armes d'assaut, deux fusils automatiques kalachnikovs AK47, des munitions 7.62, de nombreux chargeurs, des caméras de chasse à vision nocturne, de la drogue, des téléphones portables et des systèmes de traceurs GPS.

Les trois individus sont suspectés par les enquêteurs et par la justice d'être à l'origine de l'incendie d'un site sensible, voire d'appartenir ou d'être en relation avec une entreprise terroriste.

Ils devaient être entendus ce jeudi. L'enquête judiciaire se poursuit.