Un trafiquant de chardonnerets condamné à 18 mois de prison ferme, une "sanction exemplaire" pour l'Office français de la biodiversité

Publié le
Écrit par Josette Sanna .

Il capturait cette espèce d'oiseaux protégée en déposant de la colle forte sur les arbres. Récidiviste, et jugé ce mercredi 30 novembre à Montpellier, il a été arrêté à la barre.

Un homme de 44 ans a été condamné ce mercredi 30 novembre à 18 mois de prison avec mandat de dépôt par le tribunal judiciaire de Montpellier. Il capturait des chardonnerets élégants, une espèce d'oiseaux protégée.

Le trafiquant avait été interpellé en février dernier puis en juillet par des agents de l'Office français de la biodiversité assistés de policiers de la sûreté départementale alors qu'il capturait les animaux à la glu sur des branches d'arbres.

35 à 1000 euros le spécimen

Selon l'OFB, la revente de chaque individu se négocie entre 35 et 1000 €. Le trafic de ces oiseaux au plumage multicolore, recherchés pour la beauté de leur chant, aurait considérablement augmenté dans le sud de la France.

Récidiviste

L'homme, déjà condamné pour les mêmes faits dans le Gard, devra également verser 2 000 euros de dommages et intérêts à France nature environnement, et 2 500 euros à la Ligue pour la protection des oiseaux, deux associations parties civiles lors du procès.

Sanction exemplaire



Dans un communiqué, l'Office français de la biodiversité se félicite de "cette sanction exemplaire" qui "vient rappeler que le trafic de chardonnerets dans le département de l'Hérault est pris très au sérieux par la justice"

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité