400 ans de la naissance de Molière : le dramaturge a trouvé l'inspiration à Pézenas

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ophélie Le Piver avec Jean-Michel Escafre et Carine Alazet
Sur les pas de Molière
Sur les pas de Molière © France 3 Occitanie - Viure al País

Ce samedi célèbre les 400 ans du baptême de Molière. Le dramaturge qui vécut à Paris a également passé plusieurs années à Pézenas. Un patrimoine cultivé par la commune de l’Hérault.

“Jean-Baptiste Poquelin naquit à Paris en l’an 1622, mais c’est à Pézenas, en 1650 que Molière est né", avec ces quelques mots, Marcel Pagnol a lié pour toujours Pézenas et Molière dans le cœur des Français.

Dans la commune de l’Hérault, il suffit de flâner dans les rues du centre historique pour découvrir un peu partout des traces de son passage. Le dramaturge a vécu à Pézenas de 1653 à 1657. Venu rejoindre son protecteur et mécène, le Prince de Conti, cousin de Louis XIV, c’est ici que Molière le comédien trouve l’inspiration et devient Molière le dramaturge. 

“Molière, sa vie théâtrale, c’est 13 ans dans le midi et 15 ans à Paris”, raconte Claude Alranq, auteur et metteur en scène d’une pièce sur la vie de Molière. “Les 13 ans dans le Midi sont ceux de son initiation, de sa jeunesse, entre ses 23 ans et ses 35 ans. C’est là qu’il a véritablement appris à faire du théâtre, c’est aussi là qu’il a appris à être un homme ouvert aux évènements comme les trois frondes qui se sont présentées et qui ont conduit à une monarchie absolue en France.”

Au cœur de Pézenas, l’hôtel d’Alfonce est un hôtel particulier, passage incontournable des visites retraçant la vie de l’homme de lettres. “L’hôtel d’Alfonce, on le sait, c’est vérifié, c’est l’endroit où Molière a joué pour le prince de Conti en novembre 1655 "Le médecin volant" lors d’une session des états du Languedoc”, explique Philippe Charleux, résident de l’hôtel d’Alfonce. “Le Prince de Conti avait demandé au baron d’Alfonce de disposer de ses appartements pour que Molière vienne y donner la comédie.”  

Des planches de la scène ...

Bien sûr, c’est sur les planches que seront célébrés samedi les 400 ans du célèbre dramaturge. Les hôtels particuliers de la ville se transformeront en décors naturels pour les plus belles saynètes de l’auteur. Mais la pièce qui ouvre le bal est une création, "Molière, face sud". Elle évoque ses années méridionales et l’influence de la région sur le dramaturge. “Les traits de caractère de gens qu’il a pu fréquenter à Pézenas l’ont beaucoup inspiré pour ses pièces, que ce soit le Prince de Conti, ou les bourgeois strictes, qui deviendront peut-être plus tard Arpagon”, analyse Clément Baudry, l’un des comédiens.

La pièce est un hommage au dramaturge de génie mais aussi à la commune qui lui a fait retrouvé ses lettres de noblesse. “Pézenas a été une des premières villes à être moliériste”, explique Claude Alranq, l’auteur et metteur en scène. “Il ne faut pas oublié qu’au milieu du XIXe siècle, Molière a été oublié depuis deux siècles. Et en France, il y a sous la IIIe République, un mouvement moliériste qui se crée, et Pézenas a été une des premières villes du pays à participer à ce mouvement de réhabilitation de Molière”  

L’auteur ne possède que deux monuments en France : une fontaine à Paris et une statue à Pézenas.

… à celles de la BD pour retracer le séjour de Molière dans le sud

Les artistes locaux tiennent à rendre hommage à celui qui les a tant fait rire et réfléchir. Une petite maison d’édition de l’Hérault publie ce samedi “Molière, l’impromptu de Pézenas”. Un ouvrage sur ses années dans le sud, celle où le simple comédien devient auteur et directeur de troupe. “La bande dessinée a ceci de particulier qu’il peut y avoir plusieurs niveaux de lecture”, se réjouit Alain d'Amato, l’éditeur de l’album. “Surtout, elle est accessible au plus grand nombre. Et tout ce qui peut intéresser les plus jeunes (comme les plus anciens) à aimer Molière, c’est ça de gagner” 

L’éditeur a fait appel à Benoît Lacou, un dessinateur bordelais, et à l’un de ses amis pour le scénario : le comédien et metteur en scène Olivier Cabassut. Connu aujourd'hui pour ses rôles dans des séries télé comme "Candice Renoir", l'acteur joue les pièces de Molière depuis 30 ans dans les théâtres et les rues de Pézenas. “Ce que j’aime chez Molière, c’est la légèreté avec laquelle il aborde les choses sérieuses, les messages passent beaucoup plus quand ils sont dits avec humour”, confie le comédien et scénariste. 

3 séances de dédicaces sont organisées ce week-end, demain à Pézenas, dimanche matin à Bessan et dimanche après-midi à Colombier. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.