• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Valros : 6 à 8 ans de prison pour les braqueurs du bureau de tabac

Lors de la perquisition aux domiciles des interpellés, les enquêteurs ont découvert des éléments ayant servi au braquage mais aussi un kilo de résine de cannabis. / © photos Gendarmerie de l'Hérault
Lors de la perquisition aux domiciles des interpellés, les enquêteurs ont découvert des éléments ayant servi au braquage mais aussi un kilo de résine de cannabis. / © photos Gendarmerie de l'Hérault

En octobre dernier, quatre jeunes hommes avaient braqué le bureau de tabac de Valros, près de Béziers dans l'Hérault. Ils avaient volé la caisse et 220 cartouches de cigarettes. Interpellés cette semaine, ils ont été condamnés à des peines de six à huit ans de réclusion criminelle.

Par Isabelle Bris

L'enquête menée par les gendarmes de la brigade de recherche de Pezenas a porté ses fruits au début du mois de mars.  

Ils ont réussi à interpeller trois hommes âgés de 27 a 33 ans dans la région de Béziers et d'Angers. Le quatrième suspect était déjà incarcéré au centre pénitentiaire de Béziers, pour une autre affaire.


220 cartouches de cigarettes volées dans un commerce du Piscénois


Les faits remontent à la mi octobre. Les quatre hommes masqués et armés avaient débarqué dans le bureau de tabac de Valros, près de Pézenas. Ils avaient obligé le buraliste, sous la menace d'une arme de poing, à leur remettre le fond de caisse et avaient volé 220 cartouches de cigarettes avant de prendre la fuite .

Après plusieurs mois d'enquête, les gendarmes les ont identifiés. Lors de leur interpellation, les enquêteurs ont découvert à leurs domiciles divers éléments ayant servi à la commission des faits de "vol avec arme en bande organisée".

Arrêtés le 11 mars, trois d'entre ont été jugés deux jours plus tard en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Béziers .

Ils ont été condamnés à des peines de 6 à 8 ans de prison et incarcérés.

 

Sur le même sujet

Perpignan-Rungis : le train des primeurs finalement suspendu jusqu'au 1er novembre

Les + Lus