Aldebert en concert à Sète pour soutenir les enfants malades

Publié le

Le chanteur se produira le 28 juillet au Théâtre de la Mer. Une partie de la recette sera reversée à l’association Astrid, qui accompagne les enfants atteint d'hypertension pulmonaire.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Le chanteur pour enfants Aldebert se produira à Sète jeudi 28 juillet au Théâtre de la Mer. Deux concerts sont prévus, l’un à 17h et l’autre à 21h. Une partie de la recette sera reversée à l’association Astrid-Maladies rares cardio-pulmonaires infantiles.

Quand on peut se mobiliser on le fait, explique le chanteur. On soutient les associations qui touchent aux enfants malades.

Aldebert

Le dernier album d'Aldebert, Enfantillage 4, est sorti en octobre dernier. Les chansons sont destinées aux petits –à partir de 5 ans- mais pas que. "C’est un univers qui fédère beaucoup d’enfants mais aussi des parents, pointe le chanteur. J’ai un public composé des trois générations : enfants, parents et grands-parents. Ça parle aussi de sujets d’actualité, comme l’écologie ou l’homoparentalité."


Les deux concerts affichent déjà complet, mais Aldebert se produira au Zénith de Montpellier le 26 mars prochain. "Le spectacle ne sera pas le même !, assure-t-il. On change la scénographie, les chansons… Pour s’adapter aux grands espaces comme disait Baschung !".

Des fonds pour le CHU Montpellier

C’est la deuxième fois qu’Aldebert chante en partenariat avec Astrid. En 2018 déjà, il était venu à Sète pour soutenir l’association. Xavier Giner est le directeur de la structure. Sa fille Astrid, atteinte d’une hypertension artérielle pulmonaire, est décédée en 2010. Elle avait 4 ans. Un an plus tard, il crée l’association pour adoucir un peu le passage des enfants à l’hôpital.

Les actions de l’association se concentrent sur le service cardio-pédiatrique du CHU de Montpellier. "C’est là où était Astrid", précise Xavier Giner. L’association a rénové les dix-sept chambres et installé des lits destinés aux parents, pour qu’ils ne dorment plus sur des matelas en mousse. Les bénévoles ont également fait installer des aquariums.

Pour les enfants c’est très important, quand ils vont en opération, ce ne sont malheureusement pas des opérations pour arracher des dents. Alors c’est important de leur montrer le poisson en disant ‘tu vois Nemo est là, il t’attend tout à l’heure’. Ça les apaise énormément.

Xavier Giner, directeur de l'association Astrid

L’autre combat de l’association : faire connaître l’hypertension artérielle pulmonaire infantile. Une tâche difficile, notamment parce que la maladie se rapproche de la mucoviscidose, une pathologie beaucoup plus médiatisée. Mais la recherche avance. "En 2022, Astrid aurait vécu plus vielle, estime Xavier Giner. Il y a eu d’énormes avancées médicales depuis qu’elle est partie."