L'alerte Grand froid est activée en Lozère, dans le Gard et l'Hérault

Mardi sera la journée la plus glaciale de la semaine. -10°C à moins 14 degrés autour du Pic Saint-Loup dans l'Hérault et en Lozère, -5°C sur le littoral... Et pour l'accueil des sans-abris, les associations doivent gérer l'urgence avec le plan Grand froid. Reportage à Sète.

L'alerte Grand froid a été activée ce lundi matin par les directions départementales de la cohésion sociale de l'Hérault et du Gard.

A Sète, les capacités d'accueil affichent complets. Mais l'association "solidarité urgence sétoise" en charge de l'hébergement des sans abris sur le bassin de Thau est prête à recevoir des demandes exceptionnelles, cette nuit, si besoin...

Mardi sera la journée la plus glaciale de la semaine. -10°C à moins 14 degrés autour du Pic Saint-Loup dans l'Hérault et en Lozère, -5°C sur le littoral... Et pour l'accueil des sans-abris, les associations doivent gérer l'urgence avec le plan Grand froid. Reportage à Sète. ©F3 LR


L'accueil de jour complet...


Depuis une semaine déjà, l'accueil de jour de l'association solidarité urgence sétoise ne désemplit pas. Les températures hivernales poussent les nombreux sans-abris à venir se réchauffer et profiter d'une collation bienvenue. Pour offrir un service complet et efficace la structure a dû adapter ses horaires.

Pour les sans domicile, ce coup de froid bref mais intense, rend la vie extérieure particulièrement pénible et même dangereuse.


17 lits supplémentaires... pour l'accueil Grand froid


Pour les prochaines heures, le dispositif d'hébergement a été renforcé. En plus des 230 places habituelles toutes occupées, 17 lits supplémentaires ont été ajoutés. Et pour éviter tout drame, la vigilance sanitaire est accrue, notamment en début de soirée.

La vague de froid sibérien devrait heureusement s'éloigner dès le milieu de la semaine.

Période de "Grand froid"
En raison de la période de Grand froid qui va toucher l'Hérault dès mardi, avec une température ressentie pouvant aller jusqu'à -14 degrés le matin, le préfet de l'Hérault a demandé aux opérateurs de l'hébergement d'urgence et de la veille sociale, d'activer les mesures devant être prises pour ces périodes de froid intense, et notamment :

  • l'ouverture des places de mise à l'abri préalablement repérées,
  • le renforcement des maraudes et leur concentration aux heures/jours les plus sensibles,
  • le renforcement des accueils de jour, notamment par l'extension des plages horaires et/ou l'ouverture la nuit,
  • l'accroissement des capacités d'accueil à l'hôtel pour toute urgence,
  • le renforcement des capacités d'écoute du 115.

Il a été demandé à ces mêmes opérateurs de porter une attention particulière pour soutenir toutes les personnes pouvant être touchées par cette vague de froid.
Pour mémoire, le dispositif d'hébergement d'urgence de l'Hérault est composé de 1.046 places, dont 911 places d'hébergement mobilisées pour la période hivernale et 135 places de mise à l'abri grand froid.

Parce-que le secours aux plus vulnérables est l’affaire de tous, le préfet de l’Hérault invite chaque citoyen à signaler les personnes en difficulté se trouvant dans la rue en appelant le 115.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité