Balade caliente dans les rues de Sète

Ce week-end à Sète avait lieu la première édition de « Sète Caliente ». Le festival musical a posé ses valises pour trois jours sur l’île singulière, à la Pointe courte exactement, un quartier où il n’est pas forcément facile de se faire accepter.

Ce week-end à Sète avait lieu la première édition de « Sète Caliente » - 1er mai 2017
Ce week-end à Sète avait lieu la première édition de « Sète Caliente » - 1er mai 2017 © France 3 LR
Ce week-end à Sète avait lieu la première édition du festival Sète Caliente.
Sète Caliente, c’est l’idée de Frédéric Langel et sa bande.
Le concept est simple se sentir au bout du monde pendant trois jours. Pour lui, les cabanes en bois, les barques de pêcheurs, la singularité de l’île rappelle indéniablement le Brésil, la Colombie, Cuba. Et c’est cette ambiance latine de ces pays qu’il a voulu recréer à l'autre bout du monde.

Le parking de la Pointe courte s’est vu transformé en grand marché artisanal pour l’occasion. Des bars, spécialement fabriqués par la communauté d’Emmaüs de Frontignan ont fleuri, mais aussi des espaces de restaurations, avec des menus comme "là-bas".

Mais Sète Caliente c’est aussi des visites guidées au cœur des cabanes de pêcheurs qui ornent la ville. Un festival qui est au goût des habitants sétois : 

Quand j'ai su qu'il y avait un festival à la Pointe, j'étais super contente, c'est quand même très fermé mais il faut un début à tout, le lieu est magnifique en plus



Le festival se termine assez tôt en soirée, histoire de causer un minimum de dérangement aux habitants du quartier. Car à la pointe courte, en général, mieux vaut arriver et repartir sur la pointe des pieds ...

Le reportage d'Isabelle Bris et Benoit De Tugny

Balade caliente dans les rues de Sète ©France 3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture musique art sorties et loisirs gastronomie