VIDEO. Blocs de pierre dans l'étang, menaces, intimidations, un pêcheur accusé de vouloir faire fuir les pratiquants de planche à voile

durée de la vidéo : 00h02mn03s
Tension pêcheur et pratiquants sports de glisse ©FTV.

L'étang d'Ingril est un petit étang, situé à deux pas de Frontignan, dans l'Hérault. Depuis quelques jours, la cohabitation s'est tendue entre les écoles de planche à voile et une famille de pêcheurs. Invectives, intimidations, menaces, la tension est à son comble.

L'étang d'Ingril un petit étang, situé à deux pas de Frontignan. Un étang prisé des pêcheurs pour la pêche à la capechade mais aussi par les adeptes de sport de glisse. Depuis quelques temps, la cohabitation est devenue très difficile entre les écoles de planche à voile et une famille de pêcheur. 

Et des images ont même fait le tour des réseaux sociaux. On y voit un pêcheur en train d'immerger dans l'étang d'Ingril des blocs de pierre. Sous les yeux de la police, il installe également une barrière.

Sur ce petit étang de Frontignan, la tension est montée d'un cran depuis quelques jours entre les usagers des sports de glisse et un pêcheur. Un pratiquant de paddle, encore traumatisé, raconte : "Je faisais du paddle avec des amis, et là, d'un coup, on voit arriver un bateau à moteur à fond, et il commence à faire des tours en rond autour de nous, en faisant des vagues et des vagues, et en nous insultant. Et là, d'un coup, il a dit : " je vais me le faire celui-là ! " et il est arrivé sur nous et il est monté avec son bateau sur le paddle de mon ami" , témoigne le sportif. 

Ces altercations ne sont pas nouvelles. Thierry enseigne depuis 10 ans sur cet étang. Ces conflits d'usage, il en a lui aussi été victime. "Je l'ai vu arriver sur le canal vers nous, en bateau, à fond, alors que l'on n'est pas censé naviguer à  fond dans le canal. Du coup, je me suis dit que c'était lui, j'ai mis les enfants en sécurité. On a eu un semblant de discussion, à savoir qu'il nous dit que l'on n'a rien à faire là, que l'on doit dégager et que c'est chez lui", confie Thierry de l'Ecole Tramontana à Frontignan. 

Un étang qui veut retrouver sa sérénité 

Pourtant ce spot de glisse, déclaré et reconnu, possède de nombreux avantages.

"Cet étang à une belle particularité, c'est que l'on a pied partout, donc on est tout à fait en sécurité. S'il y a trop de vent ou si l'on casse du matériel, on peut rentrer à pied. Donc, c'est une façon très relax d'apprendre tout seul parce que je  me sens en sécurité", témoigne à son tour David Favier, pratiquant de Wing Foil.  

L'étang d'Ingril appartient au domaine public maritime. La pratique des sports de glisse a été initiée dans les années 70 par les pêcheurs. Mais aujourd'hui, la cohabitation semble difficile.

"Cela fait des années que l'on essaie de dialoguer et la situation n'a pas bougé. Cela a juste explosé depuis deux ou trois jours et on espère maintenant trouver une solution", conclut Jean-Christophe Trial, moniteur de l'Ecole Tiki Center à Frontignan. 

France 3 Occitanie n'a pas réussi à joindre le pêcheur. Par téléphone, un élu a confirmé vouloir interpeller le préfet dès le début de semaine, avant que la situation ne s'envenime. Ce week end, les véliplanchistes ont fait le ménage, en enlevant les blocs de pierre, pour éviter les accidents.

Ecrit avec Laurent Beaumel. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité