• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Il tue un piéton à Manduel sous l'empire du cannabis : 18 mois de prison dont 15 avec sursis

Une silouhette installée sur une route de l'Hérault pour rappeler un accident mortel / © BORIS HORVAT / AFP
Une silouhette installée sur une route de l'Hérault pour rappeler un accident mortel / © BORIS HORVAT / AFP

Un conducteur auteur d'un homicide involontaire a été condamné à 18 mois de prison dont 15 avec sursis par le tribunal de Nîmes. En février 2015, il avait fauché un piéton à Manduel alors qu'il roulait sous l'empire du cannabis. La victime en panne au bord de la route était sortie de son véhicule.

Par Laurence Creusot


Le 17 février 2015, Cédric, 20 ans, roule sur la D403 à Manduel. La nuit tombe. Il fauche un piéton qui marchait sur le bas-côté. Il le tue. L'homme âgé de 32 ans était tombé en panne et marchait pour chercher du secours.
La prise de sang effectuée sur le conducteur après l'accident révélera des traces de cannabis.

Le conducteur avait expliqué à l'audience le 11 mai 2016, qu'il n'avait pas vu la victime. Il a reconnu aussi consommer de temps en temps du cannabis.

Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné le jeune conducteur à 18 mois de prison, dont 15 avec sursis. Une peine assortie d'un retrait de permis avec interdiction de repasser l'examen avant 6 mois.

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus