• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Interpellation de quinze Marocains à Sète pour vols de 300 panneaux solaires

Sète (Hérault) - quai et bateaux de pêche - 2012 / © F3 LR
Sète (Hérault) - quai et bateaux de pêche - 2012 / © F3 LR

Quinze Marocains sur le point d'embarquer sur un car-ferry en direction de Tanger ont été interpellés jeudi à Sète (Hérault) alors qu'ils avaient dans leur fourgon de "très nombreux panneaux solaires volés", a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Par L.C. et AFP


Les quinze chauffeurs, qui habitent tous en Italie, ont été placés en garde à vue à Sète et Montpellier dans le cadre d'une enquête ouverte
pour "recel en bande organisée de vols", a indiqué la même source.
Jeudi, dans la journée, la Police de l'Air et des Frontière (PAF) avait été informée d'un vol de 300 panneaux solaires en Italie dans la région de Gênes et de la possibilité d'une tentative de les faire passer au Maroc en bateau, a indiqué une source proche
du dossier.
Des fouilles minutieuses ont donc été opérées sur tous les véhicules embarquant sur le car-ferry, a précisé cette source.
Dès la découverte des panneaux, les policiers français ont demandé à leurs homologues italiens de vérifier s'il s'agissait bien des mêmes panneaux, ce qui devrait être le cas, a précisé la source judiciaire.
Le total des panneaux solaires volés et retrouvés n'étaient pas encore connus vendredi en fin de matinée, les perquisitions des véhicules étant toujours en cours.

"Dans un premier fourgon, plein à craquer, il y avait 40 panneaux" a encore expliqué la source proche de l'enquête, soulignant que tous les véhicules étaient bien chargés

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus