Aveyron : le regroupement de deux écoles crée deux villages ennemis

La nouvelle carte scolaire prévoit pour la rentrée prochaine la suppression du poste d'enseignant de Sauclières dans le sud-Aveyron. Conséquences : l'école devrait fermer ses portes et les enfants envoyés au village voisin. Colère et amertume.

Les parents de Sauclières ne veulent pas de ce regroupement.
Les parents de Sauclières ne veulent pas de ce regroupement. © France 3
A Sauclières, l'unique classe du village est vouée à disparaitre. Décision de l'éducation nationale, le regroupement scolaire intercommunal, créé il y a quinze ans avec le village voisin devra faire avec un poste en moins. Dès la rentrée, tous les niveaux seront donc centralisés à St Jean du Bruel. 
La tension monte entre les maires deux villages. A Sauclières, 143 habitants, on accuse la commune voisine de faire cavalier seul.

Chiffre à l'appui, difficile de maintenir trois classes sur deux communes avec à peine plus de quarante élèves au total prévus à la rentrée 2017. 

A Sauclières, sous le coup de la colère, les parents ont décidé de quitter le regroupement scolaire actuel et d'inscrire leurs enfants ailleurs. Une décision qui pourrait à terme fragiliser l'école de St jean, privé dès septembre d'une petite dizaine d'enfants.

Vidéo : le reportage de Mathilde de Flamesnil et Régis Dequeker
durée de la vidéo: 01 min 42
Aveyron : les écoles de la discorde
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société