Cet article date de plus de 7 ans

Lavérune et Saint-Drézéry reconnues en état de catastrophe naturelle

Ces 2 communes de l'Hérault viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle pour la sécheresse de 2012. La réhydratation des sols avait causé des fissures dans les maisons et d'importants mouvements de terrain.

L’arrêté interministériel du 21 janvier 2014 publié au journal officiel du 24 janvier, a reconnu l'état de catastrophe naturelle pour les communes de Saint-Drézéry et de Lavérune, au titre de «mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols» pour l’année 2012.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse intempéries environnement