Le grand public est invité à jouer les explorateurs nocturnes, à la recherche de vers luisants

Les nuits de printemps, des petites lumières vertes magiques apparaissent dans nos jardins, les vers luisants sont de sortie. Dans le Sud-Ouest, le nombre de ces petits coléoptères est méconnu, l’association France Nature Environnement invite le grand public à participer à leur recensement.

Ver luisant
Ver luisant © Observatoire des vers luisants et des lucioles

Quand on a la chance de l’observer, le ver luisant fascine toujours autant. Les nuits de printemps, le coléoptère éclaire par petites touches colorées, avec plus ou moins d’intensité, nos jardins et campagnes; un moment magique, poétique même, diront certains. Ces lumières proviennent en réalité du postérieur des femelles qui pour se reproduire utilisent la phéromone,"elles attirent le mâle en émettant de la lumière, elles utilisent donc la lumière pour communiquer, elles envoient un message", explique Elliot Shaw, chargé de mission pollution lumineuse à France nature environnement de Midi-Pyrénées.

Ce spectacle a malheureusement tendance à se raréfier. Depuis dix ans, les scientifiques notent un déclin avéré des insectes lumineux. Le ver luisant n’échappe pas à la règle, une espèce menacée en grande partie à cause de l’utilisation de produits phytosanitaires dans l'agriculture et notre environnement. Mais aujourd’hui la pollution lumineuse est aussi un autre facteur à prendre en compte pour expliquer les causes de cette décroissance.   

Pour mieux comprendre les raisons de ce déclin, la fédération d’association France Nature Environnement Midi-Pyrénées en lien avec l’Observatoire des vers luisants et des lucioles, invite le grand public à participer au recensement du ver luisant dans le Sud-Ouest.

"Où sont passés les vers luisants ?"

La  fédération d’associations France Nature Environnement Midi-Pyrénées œuvre à la diminution des impacts de la lumière sur le vivant et met en place des opérations de sensibilisation auprès du grand public et des élus.

Le ver luisant utilise la lumière pour communiquer et il a besoin d’obscurité pour vivre et se reproduire, il est par conséquent sensible à nos lumières artificielles. "Les données recueillies par le grand public dans le cadre de ce recensement nous permettront de les compter et de les positionner sur le territoire. Comprendre aussi si la pollution lumineuse peut être responsable de leur déclin et proposer des solutions pour y remédier", précise Elliot Shaw. 

En participant à cette opération de recensement le grand public apporte en parallèle, une grande quantité de données aux scientifiques. Une manière aussi de le sensibiliser à la bioluminescence et aux menaces qui pèsent sur les insectes lumineux.

"Nous sommes à la recherche d'informations sur les populations de vers luisants. Directement impactés par nos lumières artificielles ces petits insectes pourraient être de bons indicateurs de l'impact de la lumière sur la biodiversité, mais nous manquons de données ! A la nuit tombée, nous invitons le public à partir dans l'obscurité à la recherche des petites lumières vertes dans leurs jardins ou dans les campagnes".

"C’est une première mais nous souhaiterions renouveler l’opération tous les ans. Le principe est simple il suffit de remplir un formulaire court et en deux parties sur la présence ou pas de vers luisants dans et autour de son habitat", détaille Elliot Shaw, chargé de mission pollution lumineuse à FNA Midi-Pyrénées.

Ver luisant /Bioluminescence/BRUITX ©Lampeyre/ver luisant/BRUITX

Mieux cohabiter avec le vivant

Dans ce processus d’observation ludique, l’objectif est aussi de familiariser le grand public avec ces insectes méconnus. Voir autrement pour agir en conséquence afin de préserver l’espèce et son environnement. "Apprendre également à cohabiter sans créer de déséquilibre, de nombreux insectes s’orientent avec la voie lactée et nos lumières artificielles les désorientent et peuvent même modifier leur comportement. Il faut avoir les bons réflexes, nous pouvons adapter nos besoins il suffit de mettre en place les bonnes techniques", rajoute Elliot Shaw. Pour accompagner les néophytes dans cette exploration nocturne et mieux connaître l'écologie des vers luisants, FNA Midi-Pyrénées met à disposition en ligne un mini-guide ludique et précis. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement pollution nature vie associative société