A Cahors, une entreprise fabrique et commercialise des lecteurs automatiques du pass sanitaire

L'entreprise cadurcienne Dubois Industries est spécialisée dans la fabrication de dispositifs à code ou à badge. Depuis peu, elle s'est lancée dans la commercialisation de lecteurs automatiques du pass sanitaire.

Le contrôle d'accès, c'est le coeur de métier de l'entreprise Dubois Industries, basée à Cahors, dans le Lot. C'est donc tout naturellement qu'elle s'est employée à créer un lecteur automatique pour le pass sanitaire, désormais exigé dans de nombreux lieux publics.

"On a inventé deux dispositifs : un qui peut ouvrir une porte, un autre qui est une borne qu'on pose sur un comptoir", explique Pascal Moukarzel, le PDG de Dubois Industries. "Si le pass est valide, la borne émet une lumière verte. S'il n'est pas valide, ou s'il est trafiqué, la borne va automatiquement lancer une alerte". 

Les commandes affluent chez Dubois Industries qui commence à livrer ses clients à partir de la semaine du 6 septembre. Toutes sortes de clients se sont manifestés : salles de sport, monuments, des entreprises qui reçoivent du public, des cliniques et des hôpitaux. C'est le cas notamment du Centre hospitalier de Saint-Céré. Actuellement, deux agents sont mobilisés pour contrôler le pass sanitaire des patients et des visiteurs à l'aide d'une tablette. "C'est une organisation lourde, chère", reconnaît Pierre Nogrette, le directeur de l'hôpital.

L'acquisition de boîtiers nous semble une meilleure solution, qui coûtera moins cher et qui permettra d'avoir un contrôle systématique.

Pierre Nogrette, directeur du Centre hospitalier de Saint-Céré

Le Centre hospitalier a passé commande pour deux boîtiers, pour un montant total de 3 000 euros. Que deviendront-ils lorsque le pass sanitaire ne sera plus obligatoire ? L'hôpital a prévu de les conserver et de les convertir en lecteurs d'accès pour son personnel. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société technologies économie innovation