Cet article date de plus de 3 ans

L'avenir de l'école rurale en question dans le Lot

Le député lotois Aurélien Pradié a mis en place "les états généraux de l'école rurale". Une initiative personnelle qui doit permettre, avec les enseignants, les élus et les parents d'élèves, de trouver des solutions pour sauver les écoles dans des zones où les effectifs ne cessent de diminuer.
© MAXPPP
Comment faire pour sauver les écoles rurales du Lot ?
Dans certains secteurs de ce département, les effectifs sont en baisse chronique et des postes d'enseignants sont supprimés chaque année.
Cette année, 12 postes devraient être supprimés.

Pour tenter de trouver des solutions, le député Aurélien Pradié (LR) a décidé d'organiser les états généraux de l'école rurale. Ce sont des réunions qui rassemblent tous les acteurs concernés : élus, enseignants et parents d'élèves.

Des réunions sont prévues tous les lundi pendant un mois et un bilan sera transmis à la mi-mars au préfet du Lot puis au ministre de l'éducation nationale.
Le premier rassemblement se tenait hier à Labastide-Murat


Voir le reportage de Geoffrey Berg et Eric Marlot avec dans l'ordre d'appartition les interviews de :



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société politique