Lot : des parents d'élèves occupent l'école élémentaire de Cajarc

Des parents ont entamé l'occupation d'une école élémentaire ce 16 janvier 2023 à Carjac, dans le Lot. Ils dénoncent la suppression d'un nouveau poste d'enseignant à la rentrée 2023.

À 8h30 ce matin, il n'y a pas que les enfants qui ont poussé les portes de l'école élémentaire de Cajarc (Lot). En plus des 120 élèves, une quinzaine de parents d'élèves se sont introduits pour occuper l'établissement. Une occupation qu'ils jugent nécessaire pour assurer la pérennité de cette école. 

Une nouvelle suppression de poste

"Le jeudi 5 janvier, on a appris qu'un poste en toute petite section à temps plein allait être supprimé, résume Sébastien, un parent d'élève. Pourtant, les effectifs sont stables et quinze nouveaux enfants de 2 à 3 ans sont attendus à la rentrée."

Dans cette commune de 1100 habitants, l'école accueille des enfants en provenance de quatorze villages aux alentours. Peu de solutions de repli existent donc pour les parents qui ne pourraient scolariser leurs enfants dans cette école. Sébastien y voit là un "très mauvais signal" envoyé à ceux qui voudraient s'installer dans le ce secteur du Lot.

"Nous sommes dans une Zone Rurale de Revitalisation (NDLR: les ZRR ont été créées par l'État pour aider le développement des territoires ruraux) pourtant c'est un très mauvais signal que l'on envoie, poursuit le parent d'élève. On se sent méprisés."

Une occupation jour et nuit... jusqu'à gain de cause

Un rendez-vous est prévu ce lundi après-midi entre les membres du bureau de l'APE et le directeur académique. "On ne se fait pas d'illusions, on va avoir droit à un discours administratif et procédurier" s'imagine Sébastien. En tous les cas, avec d'autres parents d'élèves, il se dit prêt à occuper l'école, jour et nuit, "jusqu'à obtenir gain de cause".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité