Nicolas Moineau : l'escalade au toucher

Nicolas Moineau, lors de la finale du championnat du monde d'escalade, le 17 septembre 2016, à Bercy. / © MIGUEL MEDINA / AFP
Nicolas Moineau, lors de la finale du championnat du monde d'escalade, le 17 septembre 2016, à Bercy. / © MIGUEL MEDINA / AFP

Le Lotois Nicolas Moineau vient de remporter la médaille d'argent aux championnats du monde d'handi-escalade, dans la catégorie déficients visuels. 

Par Laurence Boffet

Il grimpe les parois sans les voir, au toucher et guidé par la seule voix de son entraineur... "Dans les endroits magnifiques où on va, je ne vois pas le paysage", dit-il "mais le paysage, je le touche". Atteint d'une rétinite pigmentaire contractée à l'adolescence, Nicolas Moineau a progressivement perdu la vue. Mais il n'a jamais cessé de pratiquer l'escalade. Il est aujourd'hui à 40 ans, l'un des meilleurs mondiaux en handi-escalade. Champion du monde en 2012, il défendait son titre le week-end dernier à Bercy. Il a finalement dû se contenter de l'argent. Une petite déception pour un grand champion. Une équipe de Stade 2 l'a suivi lors de sa préparation, chez lui, à Cahors, et au cours de ces championnats :
 

Nicolas Moineau : l'escalade au toucher
Les 17 et 17 septembre dernier, les 500 meilleurs grimpeurs mondiaux était rassemblés à Bercy pour les championnats du monde. Parmi eux, Nicolas Moineau. Ce Lotois de 40 ans qui a progressivement perdu la vue participait dans la cétégorie handi-escalade. Une équipe de Stade 2 l'a suivi à cette occasion et au cours de ses entraînements à Cahors. - M.C Maury / C. Vignal / G. Orain / C. Boisse

 

Sur le même sujet

Occitanie : la Région investit 1 milliard dans les lycées, un record en France

Les + Lus