• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Création de la plus grande réserve naturelle géologique de France dans le Lot

Deux chercheurs à Crayssac, sur la "plage aux ptérosaures", l'un des sites de la réserve naturelle nationale du Lot / © AFP
Deux chercheurs à Crayssac, sur la "plage aux ptérosaures", l'un des sites de la réserve naturelle nationale du Lot / © AFP

La plus grande réserve naturelle géologique de France a été créée par décret dans le sud-est du département du Lot. Elle s'étend sur 800 hectares et 59 sites de 21 communes entre le camp militaire de Caylus et le bord nord de la vallée du Lot. 

Par VA.

C'est tout simplement...la plus grande réserve naturelle géologique de France. Sur 800 hectares, situés sur le territoire de 21 communes du sud-est du département du Lot, entre le camp militaire de Caylus et le bord nord de la vallée du Lot, le ministère de l'Ecologie a créé par décret du 2 juin 2015, la réserve naturelle nationale d'intérêt géologique du département du Lot. Il s'agit de la 167ème réserve naturelle nationale.

59 sites "d'intérêts géomorphologique, minéralogique, tectonique et paléontologique remarquables" seront ainsi désormais protégés. Il s'agit de sites d'exception, à l’échelle mondiale, comme les phosphatières du Quercy ou la plage aux ptérosaures à Crayssac. C'est là que l'on trouve des œufs de dinosaures parmi les plus anciens au monde, des indices de l’ouverture de l’océan atlantique central il y a 170 millions d’années et des formes minérales rares.

L'exploitation du minerai de phosphate, manne importante pour le développement économique local entre 1865 et 1870, confère également à ces sites une dimension historique et culturelle. 

La création de la réserve permettra de conserver et de valoriser ce patrimoine qui connaît déjà une importante fréquentation touristique. La plage aux ptérosaures et la phosphatière du Cloup d’Aural accueillaient environ 30 000 visiteurs par an.  La création de la réserve naturelle nationale d'intérêt écologique devrait en doper la fréquentation.

20 des 21 communes concernées par ce classement se situent déjà sur le territoire du Parc naturel régional du Lot.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus