Cet article date de plus de 5 ans

Grippe aviaire : à quoi ressemble un élevage de canards sous "vide sanitaire" ?

Exemple dans le Lot avec une exploitation où d'ici quelques jours, les 12.000 canards auront tous disparu. Restent des questions en suspens pour les éleveurs. 
Dans l'exploitation d'Hervé Bouyssou dans le Lot
Dans l'exploitation d'Hervé Bouyssou dans le Lot © France 3
A l'occasion d'une réunion d'information dans le Lot sur le vide sanitaire imposé par les pouvoirs publics aux élevages de volailles dans le sud-ouest pour éradiquer l'épizootie de grippe aviaire, une de nos équipes s'est rendue sur une exploitation à Cuzances. 

Dans cette exploitation, Hervé Bouyssou élève habituellement 12 000 canards. Les 2000 derniers seront bientôt gavés puis abattus. Son unique salarié sera placé au chômage technique. Hervé se retrouve donc dans cette exploitation vide où chaque hangar est nettoyé, désinfecté, au moins jusqu'à fin mai. Mais quand viendra le signal pour reprendre le travail ?

Pour les éleveurs du Lot, dont une centaine était réunie mardi à Montfaucon par la Chambre d'Agriculture du Lot, restent de nombreux interrogations.

EN VIDEO / le reportage de Florian Rouliès et Jean-Pierre Jauze :
durée de la vidéo: 01 min 46
Un exploitation avicole sous vide sanitaire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe aviaire agriculture économie