• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le collectif Lotois “tous ensemble pour les gares” reste mobilisé.

© Eric Marlot / France 3 Midi-Pyrénées
© Eric Marlot / France 3 Midi-Pyrénées

Des perspectives de fermeture de guichets et de lignes inquiètent l'association, qui manifeste ce samedi.

Par Stéphane Compan

La rumeur enfle et elle a de quoi agiter les membres de l'association TEPLG, tous ensemble pour les gares, qui se mobilisent une nouvelle fois ce samedi à Gourdon.
Ils craignent qu'en 2017, la ligne Toulouse-Paris se termine à Brive avec pour conséquence la disparition de la ligne Cahors-Paris.
La gare de Cahors actuellement gare grandes lignes pourrait être déclassée, avec la disparition progressive des guichets en gare, les weekend et jours fériés.
Les membres de l'association souhaitent une réaction rapide des élus, en adoptant une motion pour le maintien des dessertes ferroviaires actuelles.

Reportage Eric Marlot et Véronique Galy.

Usagers SNCF

Sur le même sujet

Gard : pour les urgentistes d'Alès

Les + Lus