4000 participants attendus au Trail en Aubrac

Un parcours exceptionnellement sec cette année pour le marathon des Burons. / © Courir en Aubrac
Un parcours exceptionnellement sec cette année pour le marathon des Burons. / © Courir en Aubrac

Certains feront 8 kilomètres. Les plus courageux sont partis de nuit pour courir 55 kilomètres. Au total près de 4000 participants sont inscrits ce dimanche à Nasbinals pour les 6 courses du Trail en Aubrac. Avec comme épreuve reine le marathon des Burons.

Par Sylvie Bonnet


La plus petite course s'appelle la Capucine. La plus grande se nomme l'Aubrac Circus. Ce dimanche matin il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux au départ de Nasbinals. 

Les amateurs du circuit long sont partis à la lueur de leurs frontale de Nasbinals. Et le top départ des marathoniens etait à 7h15. Pour tous, le temps devrait être clément ce dimanche matin avec du soleil et quelques nuages mais attention aux retardataires.  De l'orage est prévu dans l'après-midi et pourrait rincer les moins véloces!  

Départ de nuit à 5h30 pour la grande boucle de 55 kilomètres en Lozère. / © DR
Départ de nuit à 5h30 pour la grande boucle de 55 kilomètres en Lozère. / © DR


Un terrain moins marécageux que d'habitude

Les parcours de Trail en Aubrac n’ont jamais été aussi secs. Cette année, les 4000 participants des 6 courses de l'Aubrac  n'auront pas à affronter des chemins boueux ou transformés en torrents. Même les alpages sont très peu humides (comme dans le passé sur la Capucine et  les Capucins après le Fer à Cheval). En revanche, sur ce haut plateau, les sportifs amoureux de la nature pourront se repaître d'une végétation luxuriante et des fleurs de saison au diapason (les genets viennent juste de fleurir). 

Le marathon des Burons : une épreuve mythique en pleine nature

42 kilomètres entre les chemins et les alpages, en serpentant parmi les murets et les burons de granit qui ponctuent ce grand plateau pas aussi plat qu'il en a l'air...1400 mètres de dénivelé au total. On appelle ça un trail marathon car on est bien loin des 42 kilomètres de bitume des grands marathons urbains. Seule la distance est similaire. Pour le reste, les marathoniens évoluent en pleine nature, de forêts en alpages en passant par des crêtes et les paysages de rochers lunaires.

Pour tout savoir des différentes courses, les horaires mais aussi les points stratégiques pour voir passer les concurrents, un site: courir en Aubrac.

Notre équipe de reporters, Denis Clerc, grand spécialiste des trails et autres marathons, accompagné d'Alexandre Grellier nous feront vivre l'ambiance du marathon des Burons ce dimanche soir dans le journal régional.

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus