Bygmalion : le préfet de Lozère nie toute implication

Guillaume Lambert préfet de Lozère / © France 3 LR
Guillaume Lambert préfet de Lozère / © France 3 LR

L'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé livre ses confidences dans Le Point. Mis en cause dans l'affaire Bygmalion, il nie s'être enrichi et pointe du doigt le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, Guillaume Lambert, actuel préfet de Lozère. Nous lui avons posé la question.

Par Laurence Creusot


Dans une interview exclusive au magazine Le Point à paraître demain jeudi Jérôme Lavrilleux charge le préfet de Lozère ancien directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, 

«Personne n'a eu le courage de dire stop à Sarkozy», explique celui qui est devenu eurodéputé lors du dernier scurtin. «Je ne le voyais que lors des meetings. Le reste du temps, c'est (Guillaume) Lambert qui passait commande», se justifie l'ex-collaborateur.


L'une de nos équipes a retrouvé le préfet lors d'un contrôle routier. Ce dernier était invisible depuis les révélations de Jérôme Lavrilleux sur BFM TV.
Le préfet redit qu' il n'a rien à voir avec toute cette affaire.
Guillaume Lambert se refuse à tout commentaire

Déjà lors de la sortie de l'affaire l'ancien directeur de la campagne de Nicolas Sarkozy, Guillaume Lambert avait annoncé par l'intermédiaire de l'avocat de l'UMP qu'il était "totalement étranger aux dispositions mises en place entre Bygmalion et l'UMP".

Première sortie pour le préfet de Lozère.
Le reportage de Sébastien Banus et Yannick Le Teurnier.

Bygmalion : nouvelles charges contre Guillaume Lambert
Le reportage de Sébastien Banus et Yannick Le Teurnier


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus