• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La Lozère teste une machine révolutionnaire pour rénover le bitume routier

Allenc (Lozère) - la machine à rénover le bitume tout en un - juin 2014. / © F3 LR
Allenc (Lozère) - la machine à rénover le bitume tout en un - juin 2014. / © F3 LR

Comment maintenir des routes en bon état tout en faisant des économies ? C’est le casse-tête qui se pose à tous les conseils généraux ruraux qui ont la lourde charge de l’entretien du réseau routier. En Lozère, on expérimente un nouveau procédé tout en un, une machine allemande unique.

Par Fabrice Dubault


Sur les routes de Lozère, depuis quelques semaines, vous risquez de croiser la machine qui pourrait révolutionner l’entretien du réseau routier rural. Un monstre de technologie venu d’Allemagne et grâce à lui, les techniciens du département réalisent une nouvelle route à près de 5 km/h de moyenne.

Un gain de temps qui ouvre de nouvelles perspectives en terme de stratégie d’entretien du réseau.
Au lieu de réagir au coup par coup en rebouchant les nids de poules, les services techniques sont désormais en mesure de rénover entièrement entre 80 et 100 km de routes par an, avec un tapis continu de bitume neuf, pour un coût équivalent.

Pour l'instant, la machine est louée, mais le département envisage d'en acquérir une, en cas de résultats positifs, sur les portions de routes testées.

Le budget annuel des routes en Lozère s’élève à 28 millions d’euros.
Avec cette technique, le Conseil général espère, à terme, faire baisser la facture tout en offrant un réseau de meilleure qualité aux usagers.

Allenc (48) : la machine qui refait la route à neuf moins cher que des réparations
Reportage F3 LR : S.Banus et Y.Leteurnier



Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus