Accident de canyoning : le corps d'un homme aspiré dans un siphon retrouvé 24 heures après sa disparition

Le drame s'est produit mercredi dans le canyon des gorges du Tapoul, en sud Lozère, au pied du Mont Aigoual. Deux sexagénaires qui faisaient du canyoning ont été aspirés par le fond. L'un a pu s'en sortir mais son ami a disparu. Son corps a été retrouvé ce jeudi.

Les décès suite à des accidents de canyoning sont peu fréquents en France. 23 en 10 ans, dont 5 le même jour, dans une rivière en crue en Corse, en 2018.

Un homme disparu et retrouvé mort

Mercredi 22 mai, un sexagénaire a disparu, aspiré par un siphon, dans les gorges du Tapoul, en Lozère. L'ami qui l'accompagnait, lui aussi en difficulté, a réussi à en réchapper par miracle.

Les pompiers et les gendarmes ont mené des recherches pour retrouver la victime mais en vain. Son corps a été découvert ce jeudi en aval.

Nos confrères de Midi Libre précisent : "Selon Valéry Morron, le procureur de la République de Mende, il s'agit d'un dramatique accident. Il n'y aura donc pas d'enquête".

Deux accidents mortels en Occitanie depuis 2015

Une femme âgée d'une trentaine d'années a péri noyée le 12 mai 2018, dans le Chassezac, près de Villefort, en Lozère. Une autre a été gravement blessée dans le même accident.

Et puis, un sexagénaire est mort le 13 juillet 2015 dans les gorges de Galamus, dans les Pyrénées-Orientales.

Prudence, avec les orages et les pluies des dernières semaines, le niveau d'eau dans les gorges et les canyons est important rendant le flux des rivières plus turbulent donc plus dangereux.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité